Patrick Mahé

  • Whisky collector

    Patrick Mahé

    • Grund
    • 26 Novembre 2020

    Les voies du whisky sont infinies, mais pas impénétrables.
    L'Ecosse produit 1,5 milliard de bouteilles par an. L'Irlande - où il s'écrit whiskey - est en « révolution permanente ». L'Amérique fait pavoiser le bourbon du Kentucky et le Jack Daniel's du Tennessee au rythme de la musique country et du rock'n'roll. Le Japon, révélé par le cinéma, s'affiche en quatrième puissance mondiale.
    Et le reste du monde y va de sa pépite ambrée...
    Musique, chansons, cinéma - de Whisky Galore à Lost In Translation, via The Angel Share - ou les séries télé américaines font flamber le whisky. Parmi les millions de flacons, dont l'étiquette flotte au pavois des pubs, certains finissent sous le marteau des commissaires-priseurs. Il en est ainsi des The Macallan de 1926 - et d'autres - qui cotent plus d'un million d'euros chacun. On les collectionne comme des tableaux. Leurs tirages limités, l'esthétique même des flacons (Lalique par exemple), leurs étiquettes peintes par des artistes, font leur rareté.
    Pays par pays, prix estimés et records de vente avérés, ce livre met en scène ces oeuvres d'art, soulignant la vogue du Whisky Collector !

  • Culture Whisky

    Patrick Mahé

    Etes-vous "straight up" ou whisky "on the rocks" ? Amateur de scotch ou d'Irish ? Plutôt bourbon, japonais ou... breton ? Etes-vous bar, pub, lounge ou saloon ? Si le whisky est un art de vivre sublimé, il est aussi un légendaire et une culture. La Culture whisky. Entrer dans l'univers magique de cette eau-de-vie (uisce beatha, en langue gaélique), c'est entrer dans un armorial géant. Né sous le trèfle irlandais à l'époque des moines et des saints, le whiskey de l'île verte, devenu whisky, puis scotch en Ecosse, a conquis la planète dans les plis du tartan des régiments de Highlanders, héritiers de "Braveheart".
    Il a franchi les mers derrière les "Scot-Irish" émigrant vers le Nouveau Monde. La France des rois donna au whiskey d'Amérique, à Louisville, le sceau des Bourbons. D'où son nom au Kentucky. Aujourd'hui, l'on s'extasie devant la qualité du whisky japonais, issu des petits secrets de l'Ecosse aux cent terroirs... Et qui fête, déjà, ses 90 ans ! Patrick Mahé, nourri d'imaginaire celtique, nous conte la saga de la "culture whisky".

  • Culture rhum

    Patrick Mahé

    Ce livre est un voyage. Il traverse les océans depuis les Caraïbes jusqu'à l'océan Indien, longe les côtes d'Amérique du Sud, du Brésil, et nous entraîne jusqu'au Queensland australien, aux Philippines, en Thaïlande, partout où la fleur duveteuse émerge des champs de canne à sucre, partout où fume la cheminée d'une sucrerie, là où mature en fûts l'or ambré du rhum. Omniprésent en littérature et au cinéma, longtemps cantonné aux images jaunies des bars cubains, le rhum constitue le troisième marché mondial des ventes d'alcool, derrière le whisky et le champagne, et se classe le premier dans la catégorie des alcools blancs, devant la vodka et le gin...
    Celui qui " monte " le plus et le plus vite. L'Europe en consomme 350 millions de bouteilles par an ; la France, 60 millions. Son renouveau doit beaucoup à la vogue des cocktails, à l'art de la mixologie, qui inspirent de nombreux concours internationaux : bartenders " hispters " et barmaids sexy lui donnent un coup de jeune éclatant !

  • 100 jours avec Elvis

    Patrick Mahé

    197 disques d'or et de platine ! Quarante ans après la disparition d'Elvis Presley, le 16 août 1977, l'industrie américaine du disque établit la suprématie absolue du King. Rock'n'roll, country music, blues ou gospel, Elvis est premier partout. Ses succès - Jailhouse Rock, Can't Help Falling in Love, ou encore Suspicious Minds - l'ont propulsé en tête des ventes, où il a su se maintenir grâce à sa carrière d'artiste multigénérationnel, façon Jame Dean et Marlon Brando. Au top pop albums et au top 100 américain, il devance Frank Sinatra, les Beatles, Barbra Streisand, les Rolling Stones, Madonna, Michael Jackson.
    Depuis sa naissance dans un baraquement de Tupelo (Mississippi) jusqu'à son dernier souffle, dans la mélancolie de sa propriété de Graceland à Memphis, à la veille d'une énième tournée au long cours, Elvis n'a cessé de fasciner. Il a pourtant dû batailler pour imposer son nom au zénith. Pionnier de la rock'n'roll attitude, il a tout connu : les galères, les tournées de série B, le mépris des grands animateurs télé, puis leur cour assidue, quand ils durent se raviser face à la déferlante du succès. Enfin, le bonheur familial et, bien sûr, les amours, fugaces mais nombreuses.
    Ce livre remonte le fil de cette route embellie par la nostalgie d'une époque. Une histoire, une photo, se répondant l'une à l'autre, composent l'un des tableaux les plus fidèles de la vie du King.

  • Créations de chaînes, programmes innovants, événements historiques, grandes célébrations nationales, films à succès, séries à ne pas manquer, depuis 60 ans, la télévision est l'invitée permanente du foyer. S'appuyant sur les archives et documents photographiques de Télé 7 Jours, magazine le plus lu de France, créé en 1960, cet ouvrage remonte le temps d'un univers toujours en mouvement, suscitant la nostalgie de programmes ou de présentateurs disparus et interrogeant les nouvelles formes de la télévision aujourd'hui.

    Tout au long du livre, découvrez les surprises de Télé 7 Jours : dépliants et documents reproduits en fac-similés vous permettront de plonger dans cet univers fascinant.

  • Magazine mythique aux multiples facettes, VSD - Vendredi, Samedi, Dimanche - fête ses quarante ans. Un ouvrage d'archives qui retrace les publications et lignes éditoriales de VSD de sa création par Maurice Siegel en 1977 à nos jours, sur fond d'actualité, d'aventure, de société, de scandales... Des couvertures les plus marquantes aux plus grands noms du journalisme. Avec de nombreuses photographies cultes ou fac-similés d'articles, commentés par les rédacteurs en chefs, les grandes plumes ou les artistes phares de VSD, c'est l'histoire d'un journal mais aussi de la France, de sa politique, de ses célébrités ou des grandes aventures sportives telles que le Paris-Dakar, des courses en solitaire... que l'on redécouvre.

  • Morbihan

    Patrick Mahé

    • Chene
    • 4 Mai 2016

    Découvrez le Morbihan à travers le golfe et les « 7 pays » qui composent ce département. Vues aériennes commentées des plus beaux sites du Morbihan : la Laïta, La Trinité-sur-Mer, Port-Louis, Belle-Ile-en-Mer, et des sept pays qui composent le département : Vannes, Redon, Ploermel, Pontivy, etc. Titres et légendes en breton. Livre officiel du Conseil Général du Morbihan.

  • En cent brefs textes et cent photos, Patrick Mahé nous conte la légende d?Elvis Presley. Il fait ainsi revivre le mythe, dans le détail et avec passion, pour ceux qui croient déjà tout savoir du King? et pour ceux qui ont tout à découvrir. De A à Z, de Las Vegas au Casino de Paris, de l?hôtel des Coeurs brisés à la terrasse du Fouquet?s, de la « Memphis Mafia » de Las Vegas au « Peabody hotel » et au « Prince de Galles », à Paris, Mahé déploie l?éventail charnel d?une passion.
    « TIMBRE. 8 janvier 1993, 0h 01. Cette nuit-là n?est pas ordinaire. On y célèbre, comme tous les ans depuis que les idolâtres l?ont fait roi, l?anniversaire de sa naissance. Elvis aurait 58 ans.
    0 h 01. La minute de vérité ouvre également la chasse au timbre officiel consacré par l?US postal. Le timbre coût 29 cents. Sur fond framboise un peu kitsch, Elvis, en veste or, cravate dénouée, sourit, l?oeil bleu porcelaine, le cheveu de jais, coiffé en coupe teddy boy, la mèche rebelle. La poste américaine avait prévu 300 millions de timbres. Elle en tire 500 millions ! En une seule nuit, celle du 8 janvier, 300.000 timbres s?arrachent?
    Mais dans un drugstore d?Amarillo, une certaine Kay People a violé l?embargo. Dix jours plus tôt, on y a vendu les 60 exemplaires reçus la matin même. Une enveloppe timbrée d?Elvis a même été estampillée le 30 décembre 1992?. Le premier « collector », c?est bien celui-là. Il vaut aujourd?hui plusieurs dizaines de milliers de dollars ».

  • Dans les années 1840, des migrants irlandais fuyant la Grande Famine entreprennent une périlleuse traversée de l'Atlantique. Arrivés aux Etats-Unis, ils s'engagent dans l'armée. Très vite, le rêve américain s'effondre : les gradés protestants font d'eux des parias. Révoltés par les persécutions contre les catholiques, ils désertent et rejoignent les troupes mexicaines du général Santa Anna, le tombeur de Fort Alamo. Là bas, ils forment le bataillon des San Patricios et les combats font rage.

  • Grand voyageur, Patrick Mahé O'Chinal n'a cessé d'arpenter l'archipel gaélique, des lochs d'Écosse aux riantes vallées du Kerry.
    Il en a tiré ce récit, écrit d'une plume alerte, fait d'impressions de voyage, de rencontres chaleureuses et de descriptions oniriques de ces terres d'extrême Occident.
    Un livre à l'accent tourbé qui nous offre de magnifiques balades chez les cousins celtes.

    Derrière le patronyme celtique de Patrick Mahé O'Chinal apparaît Patrick Mahé, ancien rédacteur en chef de Paris Match et directeur de Télé 7 Jours. Outre sa carrière de journaliste, il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, dont une douzaine consacrés à la Bretagne et aux pays celtes.

  • 68, nos années choc

    Patrick Mahé

    • Plon
    • 10 Avril 2008

    Cartier-Bresson, Doisneau (photos inédites), Michel Drucker, Philippe Labro, Jean-Claude Carrière, Irène Frain, Jean-Claude Killy, Jean-Marie Périer, Bruno Barbey et bien d'autres, autant de signatures prestigieuses réunies par Patrick Mahé pour traiter l'année 1968 à travers le monde. Parmi le florilège d'ouvrages qui sortiront au printemps pour célébrer mai 68, peu auront une dimension internationale, et peu rassembleront autant de grands noms. Du mariage à scandale de Jackie Kennedy avec l'armateur multi milliardaire Aristote Onassis, des photos d'un Vietnam à l'agonie qui ont choqué le monde entier, et que l'Amérique reçoit en pleine face, des campus universitaires qui grondent aux assassinats de Bob Kennedy et de Martin Luther King, du printemps de Prague aux pavés du quartier latin, l'année 68 est une année choc à plus d'un titre. Le livre explore aussi les grandes utopies du flower power, la libération sexuelle, la musique, Bob Dylan, Joan Baez, Hair, et le visionnaire 2001 Odyssée de l'espace, les jeux Olympiques, Jean-Claude Killy et la révolte des athlètes noirs à Mexico. Et pour finir, l'implosion de l'ORTF avec une grève sans précédent de six semaines dont les chefs de file sont Léon Zitrone, Roger Couderc, Robert Chapatte, Claude Darget et tant d'autres. 1968 est le livre inaugural de la collection « Nos années choc ».

  • Saint Patrick

    Patrick Mahé

    • Hoebeke
    • 12 Mars 2008

    Rien qu'en france, on recense 500 000 patrick.
    Un prénom familier qui fleure bon l'irlande. chaque 17 mars, jour de la saint-patrick, le monde celte voit la vie en vert. de dublin à boston, de new york à sydney, et même à paris depuis 1993, la saint-patrick, tartans chamarrés et cornemuses en tête, est célébrée en une parade universelle. elle est placée sous le signe du trèfle, grâce auquel patrick enseigna le mystère de la sainte trinité et défia ainsi les druides.
    D'où vient patrick ? quelle fut sa vie ? comment contra-t-il les croyances antiques de l'ard ri, roi suprême d'irlande régnant depuis la colline sacrée de tara ? pourquoi, plus de 1 500 ans après sa mort, son aura continue-t-elle d'unir les peuples frères, de notre bretagne armoricaine à la "diaspora" interceltique ?

  • La télévision autrefois

    Patrick Mahé

    • Hoebeke
    • 28 Septembre 2006

    La télévision autrefois nous entraîne dans l'aventure grisante des pionniers du petit écran. Ils ont pour noms Pierre Sabbagh, Pierre Desgraupes, Jacques Sallebert, Pierre Tchernia, Georges de Cannes. Plus tard, Léon Zitrone ou Guy Lux. Ensemble, ils ont marqué l'histoire de la télévision française de 1949 aux années 1980. Cet ouvrage, riche de plus de 400 illustrations d'époque, revient sur les magazines et les émissions mythiques, de " Cinq colonnes à la une " à " Apostrophes ", les débuts de la politique spectacle, la féerie interplanétaire du premier homme sur la lune en 1969, les émissions de variétés, les grands comiques, et les mille et un héros " jeunesse ", de Thierry La Fronde à Goldorak. C'est toute l'histoire culturelle, sportive, politique ou simplement quotidienne de la Ve République qui est mise en perspective. En nous remettant en mémoire ces émissions, c'est aussi une partie de notre patrimoine collectif et affectif qui est dévoilé, des émotions fortes se dégagent au souvenir d'une télévision qui a façonné notre imaginaire, notre façon de voir et même notre langage. Le décor turbulent d'un paysage audiovisuel, à peine rétro, allègrement mis en texte et en images et un modèle inépuisable pour tous les enfants de la télé.

  • margrit, anita, tempest, ann-margret, linda ou ginger...
    alors qu'il a chanté l'amour pendant plus de vingt ans et qu'un millier de livres lui a été consacré, aucun ne s'attarde sur les conquêtes d'elvis presley. love me tender, loving-vou jalonnent ses tendres années. jusqu'au mélancolique are you lonesome tonight ? son répertoire traverse l'allégresse des années soixante, celle du bouillonnant rock'n'roll et des flirts brûlants.
    hollywood l'a vu tourner amour frénétique, chanter girls! girls! girls!, frissonner dans live a little, love a little, enflammer les coeurs dans le trépidant jailhouse rock.
    à l'écran, sur scène, il a fait de " love" sa griffe.
    mais dans la vie, qu'en est-il ? s'il jongle avec "blondes, brunes et rousses ", ce n'est pas seulement au cinéma. sans doute elvis presley n'a-t-il connu qu'un grand amour, priscilla, qu'il épouse à las vegas et qui lui donne sa fille unique, lisa maris. priscilla, le grand amour, certes. mais combien d'autres conquêtes ? des dizaines ! le roman des amours d'elvis répond enfin à ce qui est resté longtemps une question taboue.
    et révèle que pour elvis, il y avait une vie sentimentale avant, pendant et après priscilla. des amours rock'n'roll.

  • Girls, girls, girls...
    Margrit, Anita, Tempest, Ann Margret, Linda ou Ginger... Alors qu'il a chanté l'amour pendant plus de vingt ans et qu'un millier de livres lui ont été consacrés, aucun ne s'attarde sur les conquêtes d'Elvis Presley. " Love me Tender ", " Loving You " jalonnent ses tendres années. Jusqu'au mélancolique " Are you Lonesome Tonight ? ", son répertoire traverse les années soixante, celles du bouillonnant rock'n' roll et des flirts brûlants. Hollywood l'a vu tourner " Amour frénétique ", chanter " Girls ! Girls ! Girls ! ", frissonner dans " Live a Little ", enflammer les coeurs dans le trépidant " Jailhouse Rock ". À l'écran, sur scène, il a fait de l'amour sa griffe. Mais dans la vie, qu'en est-il ? S'il jongle avec " Blondes, brunes et rousses ", ce n'est pas seulement au cinéma. Sans doute Elvis Presley n'a-t-il connu qu'un grand amour, Priscilla, qu'il épouse à Las Vegas et qui lui donne sa fille unique, Lisa Marie. Mais combien d'autres conquêtes ? Des dizaines ! Le livre révèle que, pour Elvis, il y avait une vie sentimentale avant, pendant et après Priscilla.
    Première édition (sous le titre Le roman des amours d'Elvis ; Le Rocher, 2007).

  • Tout commence en 1949, quand le Paris Match de l'industriel Jean Prouvost (qui a acheté et rebaptisé en 1938 le magazine de sport Match), renaît de ses cendres après la seconde guerre mondiale. La conquête de l'Annapurna, en 1950, par l'expédition de Maurice Herzog, lancera véritablement la nouvelle formule. L'histoire de Match désormais, celui de Prouvost, puis celui de Filipacchi, celui de Thérond, sera jalonnée de ces grands reportages et de ces unes qui ont marqué la mémoire de plusieurs générations. Grâce à Paris Match des centaines de milliers de lecteurs vont vivre l'actualité en direct. Mais sait-on comment Match a obtenu ses plus grands scoops, mené ses plus difficiles enquêtes, pris et rapporté ses photos les plus spectaculaires ? Sait-on les risques encourus, les trésors d'audace, de persuasion déployés par les journalistes ? Jean Durieux et Patrick Mahé nous entraînent ici dans les coulisses de cette perpétuelle course à l'information et racontent les exploits de tous ceux qui ont non seulement raconté l'Histoire, mais qui parfois l'on faite. Composé de courts chapitres, le texte nous fait voyager à travers les époques et les continents : de Mai 68 à la mort de Mao, de Bardot à Delon, de la guerre du Vietnam à celle des Malouines, de Jacques Mesrine au Japonais cannibale, de Caroline de Monaco à Lady Di, de Pie XII à François Mitterrand, du drame du Heysel à Guantánamo, de Jacques Chirac à Charles de Gaulle, de Fidel Castro à Pablo Picasso, de Raoni à Philippe de Dieuleveult, du Tsunami aux Twin Towers... Les noms de Durieux et de Mahé sont associés au journal dont ils ont été chacun des rédacteurs en chef " historiques ". Pour écrire ce livre ils ont mené une enquête approfondie, fouillant les archives, recueillant auprès des différents protagonistes confidences et révélations. Comme il se doit, le livre, à l'image du journal, est une mine de scoops.

  • Un portrait « live », de la trop courte vie du « King ». Elvis ne cessait jamais de chanter, partout, avec tout le monde, et pas seulement le rock. Lorsqu'il chantait, il était totalement habité. C'est son innocence qui a fait sa force et l'a aussi perdu. Sa rencontre avec le Colonel Parker n'est pas une chance, c'est un désastre. C'est Méphisto et son contrat faustien... Le roi est mort, vive le roi.

  • Le 9 décembre 2017, à la mort de Johnny, ils sont près d'un million sur les Champs-Élysées à lui faire une haie d'amour. Pendant soixante ans, le chanteur à la carrière exceptionnelle leur a donné espoir et joie. Mais peu de gens savent que tout cela aurait pu s'arrêter net en 1996, après le concert très controversé de Destination Vegas. L'artiste n'évoluait plus, ses vieilles recettes s'usaient, son look frôlait la ringardise. Pour se réinventer, Hallyday, quasiment ruiné, prend alors le pari de larguer les amarres dans les Caraïbes, le temps d'une longue pause sabbatique. De Miami à Saint-Barthélémy, en passant par Los Roques, Cuba puis New York, il va d'abord toucher le fond, avant d'atteindre ce retour aux fondamentaux nécessaires à sa reconquête. Régénéré, il va se servir de son yacht comme d'un luxueux bureau pour convoquer artistes, compositeurs, producteurs et patrons de maisons de disques. Hallyday doit impérativement trouver le sang neuf qui lui redonnera de l'énergie pour réussir son défi : une série de concerts au Stade de France. La fin de ces deux années d'errances, d'incertitudes, de trahisons, d'intrigues byzantines et de situations burlesques sera marquée par cet énorme coup de poker où Hallyday va tout miser, pouvant rejoindre le purgatoire des ringards du « métier » ou bien devenir une légende.

    Patrick Mahé et Gilles Lhote ont eu le privilège de vivre pratiquement au jour le jour ces deux années décisives où tout a basculé. Du mariage avec Laeticia à l'incroyable migration de 5?000 fans vers Vegas dans une escadrille de jets, sans oublier les péripéties hilarantes des aventures dans les Caraïbes, les répétitions à Los Angeles et les coulisses secrètes du Stade de France, Lhote et Mahé, témoins privilégiés, racontent un thriller électrique à la sauce rock, dont le héros est un électron libre incontrôlable.

  • Témoin privilégié pour Paris Match, VSD ou Télé 7 Jours, coauteur de son autobiographie, Gilles Lhote a non seulement entendu nombre d'histoires sur Johnny mais, durant trente ans, il en a également partagé beaucoup avec lui. Un an après la mort du Taulier, à l'heure des « souvenirs souvenirs », Gilles Lhote et son comparse Patrick Mahé nous embarquent dans ce livre-album comme dans une machine à remonter le temps. À travers quatre-vingts impromptus, instantanés de vie ou anecdotes savoureuses, ils racontent un Johnny secret, inattendu, que seuls ceux qui l'ont côtoyé connaissent. On découvrira ainsi les premières négociations de Jean-Philippe Smet qui, à dix ans, dégotait des engagements aux Halliday en Sicile, en échange d'un couvert et d'un lit. On revivra des rencontres incroyables : celle avec Elvis à la Calavados en janvier 1960 (grâce à Régine, la grande prêtresse de la nuit), celle avec le cinéaste Abel Gance à Carcassonne en 1962 (qui lui propose des projets), celle avec Françoise Sagan (qui lui écrira une chanson « Quelques cris », en 1999). Il sera aussi question du premier costume de scène, créé par le jeune Yves Saint Laurent, tout en jean et en strass, puis de la longue séance d'habillage, surréaliste, avec Mickael Jackson en mai 2008. Bien sûr, on retrouvera toutes les femmes de sa vie : la liaison tragique avec Patricia Viterbo, les coulisses du mariage avec Sylvie, la véritable histoire d'amour avec Catherine Deneuve, l'alliance avec Babette (pour laquelle il devra traiter avec le gang de la banlieue sud), les fiançailles secrètes avec Adeline, le coup de téléphone rageur durant sa nuit de noces avec Laeticia (quand il apprend que Paris Match ne lui consacre pas sa une). Dans cette série de flash-backs, tous insensés, chacun illustré avec des photos jamais vues et des documents inédits, Gilles Lhote et Patrick Mahé nous entraînent aux côtés du chanteur dans des moments cruciaux de sa vie, off the record. Tous disent beaucoup de l'homme qu'il était et de la vie qui fut la sienne, à la ville comme à la scène.

  • Où fabrique-t-on et surtout consomme-t-on les meilleurs whiskies du monde ? En route pour les distilleries, les tavernes, les lounges, les speak-easy et les bars d'Irlande, d'Écosse, des États-Unis et du Japon. Un tour du monde en images et en mots à regarder et lire ; avec un bon verre de whisky ! Un top 100 des meilleurs whiskies du monde nous est offert par La Maison du Whisky et un carnet d'adresses nous ouvre les portes des lieux incontournables pour déguster les meilleurs blends ! Dans cette 3e édition, les dernières nouvelles du whisky nous amènent vers les nouveaux whiskies produits en Bretagne (« la Breizh touch ! »), en Corse et en Alsace, mais aussi en Irlande, en Écosse, jusqu'au Japon, à Taiwan, et en Inde. En + : une carte mise à jour des distilleries des principaux pays producteurs offerte dans une pochette en fin d'ouvrage !

  • Sean Flynn, missing in action, disparu au Cambodge. Robert Capa, mort en Indochine. Agustin Centelles, le photographe oublié de la guerre d'Espagne. Alberto Korda, éternel photographe du Che dont le portrait aurait dû lui rapporter des millions. Tous étaient de brillants photographes mais ont connu des destins hors du commun. Tragiques ou mystérieux.

empty