Gallimard

  • Achevé en 1202, le Louvre de Philippe Auguste n'était qu'un simple château fort. Au XIVe siècle, Charles V en fait une résidence royale. François Ier et l'architecte Pierre Lescot le transforment en palais où se déploient les fastes de la Cour. Henri IV, dans son " Grand Dessein ", le réunit aux Tuileries. Délaissé au profit de Versailles, le Louvre devient au XVIIe siècle le séjour des académies et abrite marchands et ateliers d'artistes. Il retrouve son éclat en 1793 avec l'ouverture du Muséum des arts dans la Grande Galerie. Napoléon III en fait l'un des symboles de son pouvoir, et lui donne l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui. Après l'incendie de la Commune, qui a raison des Tuileries, la République privilégie la vocation muséale du Louvre. La pyramide de Peï clôt magistralement l'aventure architecturale et inaugure, en 1989, le Grand Louvre. Geneviève Bresc retrace le singulier destin d'une forteresse médiévale devenue le plus grand musée du monde.

empty