Gustave Doré

  • Les travaux d'Hercule

    Gustave Doré

    • 2024
    • 21 Novembre 2018

    "Les Travaux d'Hercule ont été composés, dessinés et lithographiés par un artiste de quinze ans qui s'est appris le dessin sans maître et sans étude classiques. [...] Nous avons voulu l'inscrire ici pour bien établir le point de départ de M. Doré, que nous croyons appelé à un rang distingué dans les Arts." C'est ainsi que l'éditeur Aubert, en 1847, présentait ce premier album de Gustave Doré; premier album, et premier chef d'oeuvre de ce génie précoce.
    En effet, Doré pose là les bases de la bande dessinée moderne et ce récit est tout autant une parodie de l'Antiquité qu'un morceau d'histoire s'écrivant sous nos yeux. Si Töpffer - l'inventeur du 9eme art - est une sorte de Christophe Colomb, Gustave Doré serait alors Magellan : celui qui fera, le premier, le tour du monde, le tour complet d'un art tout juste éclos pour en révéler tout le potentiel.
    Alors que le texte de cet Hercule, faussement épique et sérieux, entre volontiers en contradiction avec les tribulations grotesques d'un fils de Zeus cartoonesque et ventripotent, le trait s'anime, l'image devient mouvement, le figuratif devient abstrait. Doré, artiste aux intuitions fulgurantes, donne ici le cap. Resté dans l'ombre jusqu'à aujourd'hui, cet album iconoclaste, d'une folle liberté, est enfin réédité : à n'en pas douter, le premier album de Gustave Doré, est aussi son premier chef d'oeuvre.

  • « Histoire dramatique, pittoresque et caricaturale de la sainte Russie d'après les chroniqueurs et historiens Nestor, Nikan, Sylvestre, Karamsin, Segur, etc... ». Son titre complet résume à lui seul une bonne part de ce récit fleuve et débridé (près de 500 gravures) dessiné pendant la guerre de Crimée qui opposa la Russie à l'empire ottoman et ses alliés dont la France de Napoléon III. C'est donc animé d'un élan patriote que le jeune Doré, alors âgé de 22 ans, se lance dans cette histoire iconoclaste, volontiers outrancière et farouchement parodique. Mais de trouvailles narratives en audaces graphiques, il transcende pleinement sa charge pamphlétaire et pose là un jalon essentiel dans l'histoire de la bande-dessinée.
    40 ans avant La Famille Fenouillard de Christophe, 70 ans avant Krazy Kat d'Herriman, Doré donne ici toute la mesure de sa géniale exubérance. Dépassant largement la simple curiosité patrimoniale, cette oeuvre témoigne surtout d'une inventivité et d'une liberté qui n'a rien à envier aux travaux les plus expérimentaux de la bande-dessinée contemporaine. Depuis sa publication voilà 160 ans, aucune réédition n'a pu s'appuyer sur une édition originale complète ; il s'agit donc ici de la première réédition intégrale et fidèle de ce chef d'oeuvre inconnu.

  • Issues de L'Histoire de la Sainte-Russie, ces quinze cartes postales, comme autant de tableaux, illustrent à merveille les inépuisables talents de dessinateur de Gustave Doré.
    Idéal pour sa correspondance !

  • Cet album se présente comme le carnet de bord de M Plumet, un artisan passementier qui découvre la Suisse lors d'un voyage avec sa femme. Le propos est comique et satirique : satire du tourisme montagnard, de la bourgeoisie commerçante, du désir d'écrire et de peindre, de l'aventure romanesque... C'est surtout dans la composition des planches et la distanciation qu'il prend par rapport à son oeuvre que Gustave Doré étonne : avec un mélange de naïveté et de roublardise inattendu chez un auteur aussi jeune, il crée la surprise à chaque planche de l'album et fait exploser les codes du récit et de l'histoire en images. Une postface en bande-dessinée, par Léon Maret (l'auteur de Canne de fer et Lucifer et de Course de Bagnole aux Requins Marteaux) vient compléter la lecture du récit, mettant en lumière sa contemporanéité. En effet, bien loin d'être une bande-dessinée poussiéreuse destinée à un public exclusivement bibliophile, le lecture des Des-agréments (1851) reste aujourd'hui fluide, inventive, novatrice, et se situe aux antipodes du carcan imposé par certains codes utilisés largement dans la bande-dessinée d'aujourd'hui. Gustave Doré a 19 ans lorsqu'il dessine cet ouvrage, il s'amuse avec ce nouveau médium, à jouer avec ses codes, et le lecteur s'amuse avec lui !

    1 autre édition :

  • Repéré dès ses 15 ans par l'éditeur parisien Charles Philippon, Gustave Doré commence sa carrière par des contributions hebdomadaires au Journal pour rire. Sa virtuosité, son sens aigu de la caricature lui valent très vite un incroyable succès, qui conduit Philippon à publier des albums de ses illustrations de presse, mais aussi des séries inédites croquant avec vigueur la population de la capitale.
    Dans Les Différents publics de Paris, Doré passe en revue les théâtres de la capitale, en y ajoutant quelques lieux plutôt réservés à l'étude comme la Bibliothèque ou l'Amphithéâtre de médecine... On y croise une faune variée, certainement plus occupée à se donner en spectacle qu'à s'instruire ou se cultiver. Vigoureuse mise en abîme du théâtre de la condition humaine, on comprend que nul n'est besoin de regarder la scène pour se divertir.

  • Repéré dès ses 15 ans par l'éditeur parisien Charles Philippon, Gustave Doré commence sa carrière par des contributions hebdomadaires au Journal pour rire. Sa virtuosité, son sens aigu de la caricature lui valent très vite un incroyable succès, qui conduit Philippon à publier des albums de ses illustrations de presse, mais aussi des séries inédites croquant avec vigueur la population de la capitale.
    Avec La Ménagerie parisienne, Doré continue sa représentation satirique du monde parisien. On peut même parler de « faune », puisqu'il assimile chaque type social à une race animale, sans pour autant que le dessin perde de son humanité. Pour désigner les aristocrates du Faubourg Saint Germain, il reprend un terme usité en Angleterre depuis le xviiie siècle : les lions et les lionnes. Des lions aux rats d'égoût, le crayon de Doré n'a ménagé aucune des classes de la société urbaine.

    3 Autres éditions :

  • En 1867, Gustave Doré réalise les Fables de la Fontaine, il s'agit d'une oeuvre remarquable dans les 9850 illustrations réalisées par le maître. Il mêle l'épique au comique et donne à voir tout le souffle que l'on trouve dans La Fontaine. Toutes les fables sont présentes, des plus célèbres aux plus obscures et le lecteur trouve autant de plaisir devant la fable qu'il connaît par coeur que devant la fable oubliée depuis longtemps dont il ne reste que la morale ! Le temps passe mais la nature humaine ne change pas : tous les enseignements qui ont fait le succès des fables restent toujours d'actualité, ce qui démontre l'éternelle jeunesse de La Fontaine.

  • L'Ancien Testament fait partie de notre patrimoine culturel et nous en connaissons les grands moments et les personnages mythiques. C'est à l'édition de cette oeuvre, en 1860, que Gustave Doré doit sa notoriété hors des frontières françaises. Dans cette édition, G. Doré donne la pleine mesure de son talent : effets de foule, paysages grandioses, clair-obscur magnifiques, effets dramatiques. Partez à la découverte de ce superbe texte et découvrez les plus belles gravures de Gustave Doré colorisées pour la première fois.

  • Quand Gustave Doré s'attaque à la Bible, c'est avec démesure et l'épique et le tragique sont mis en avant, de la genèse à l'apocalypse ! C'est en 1866 qui prête son talent aux textes des apôtres et en font une oeuvre remarquable dans le foisonnement des oeuvres produites par Doré. Celui-ci pour aller contre la caricature et l'illustration s'est attaché à illustrer des textes classiques, si possible pouvant donner un souffle et de la grandeur à son dessin. Ainsi au côté de la Bible qu'il illustre comme un roman d'aventure, réalisera t il l'enfer de Dante.
    Il est intéressant de voir en Gustave Doré un des précurseurs de la bande dessinée. En effet, une de ses influences majeures est Rodolphe Toppfer, l'homme qui, sur les bords du lac Léman, à créé les histoires en images. Doré en 1854 réalise « L'histoire pittoresque, dramatique et caricaturale de la Sainte Russie ». Audelà du propos politique lié à la campagne de Crimée, jouant sur le décalage entre le texte et l'illustration, remettant en causes les codes de la mise en page et du dessin, il préfigure ainsi les futurs codes de la bande dessinée.
    Et cette jubilation graphique se retrouve dans son adaptation de la Bible !

  • Excellente bouffonnerie où sont irrévérencieusement traités par l'auteur et par l'artiste, Charlemagne, ses preux et tous les personnages de l'Arioste. Mais l'idée de l'oeuvre est saine et utile : loin de raconter aux enfants d'effrayantes et sottes histoires dont ceux-ci rêvent la nuit, les deux collaborateurs ont montré ici comme quoi Croque-Mitaine, très amusant comme fable, n'existe pas du tout comme histoire.

    Henri Leblanc - Catalogue de l'oeuvre complet de Gustave Doré - 1931 . La légende de Croque Mitaine paru la première fois chez Hachette en 1863 avec le texte d'Ernest Lepine. En 1892, soit presque dix ans après le décès de Gustave Doré, l'éditeur ressort le livre en changeant légèrement le titre (Croque Mitaine au lieu de La légende de Croque Mitaine), en agrandissant le format et en renouvelant entièrement la maquette de mise en page.

    L'auteur est maintenant Quatrelles, pseudonyme d'Ernest Lepine. C'est cette nouvelle édition de 1892 qui est reproduite ici.

  • Cet ouvrage, adapté de l'édition originale de 1867, propose l'intégralité des fables magnifiquement illustrées par Gustave Doré. Ces 43 gravures, spécialement mises en couleurs pour cette édition, sont l'occasion de découvrir ou redécouvrir avec émerveillement les textes de La Fontaine et le travail artistique unique de Gustave Doré, avec un tiré à part de 225 x 320 mm offert.

  • Detailed plates from the Bible: the Creation scenes, Adam and Eve, horrifying visions of the Flood, the battle sequences with their monumental crowds, depictions of the life of Jesus and visions of the new Jerusalem. Each plate is accompanied by the appropriate verses from the King James version of the Bible.

  • Versailles et Paris en 1871 / d'après les dessins originaux de Gustave Doré ; préface de M. Gabriel Hanotaux,...
    Date de l'édition originale : 1907 Sujet de l'ouvrage : France (1870-1940, 3e République)Versailles (France) Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Les Fables de La Fontaine sont un de nos souvenirs d'enfance les plus marquants.
    12 illustrations de Gustave Doré à découvrir dans ce calendrier mural qui regroupe les plus célèbres fables et les textes à se remémorer au verso des pages.
    Ces somptueuses gravures, spécialement colorisées pour l'occasion, sont destinées à être détachées puis encadrées pour profiter des magnifiques oeuvres de Gustave Doré !
    12 magnifiques gravures colorisées de Gustave Doré, à encadrer à la fin de l'année.

empty