Jean-cyrille Godefroy

  • La méthode maçonnique propose une règle de conduite basée sur la méditation d'une géométrie dans l'espace. Les gestes s'y font selon équerre, niveau et perpendiculaire.
    Les grades d'apprenti et de compagnon proposent de réaliser une oeuvre bâtie à l'aide des outils de la construction universelle. Au fur et à mesure de son cheminement, le maçon prend conscience que les outils reçus sont des moyens symboliques qui favorisent sa transformation intérieure. Le Maître, passé de l'équerre au compas, a reçu tous les outils nécessaires à l'ouverture de l'entendement. Ils dirigent sa vie active et son action.
    Ce livre explique l'ensemble du symbolisme des outils dans les différents grades maçonniques. Orné de nombreuses illustrations qui vont de la Renaissance au XVIIIe siècle, il montre la cohérence des symboles de la maçonnerie et son ancrage dans l'histoire. De tous temps, les hommes ont utilisé le symbolisme de la construction et des outils comme méthode de réalisation spirituelle.
    « Symbolique des outils et glorification du Métier » est le livre de référence qui permet aux francs-maçons d'aujourd'hui de comprendre de façon claire le sens de leurs rites, et aux autres d'en apprécier a richesse.

  • Les plus sérieuses études ethnologiques mettent en évidence la pratique de cérémonies initiatiques dans toutes les civilisations, depuis la plus lointaine Antiquité ; entre autres, en Égypte ou en Grèce avec les Mystères d'Eleusis, mais aussi au sein de toutes les civilisations des cinq continents. Sans vouloir approfondir de manière exhaustive tous les aspects des pratiques initiatiques recensées, Irène Mainguy propose ici aux lecteurs une importante synthèse du sujet. Elle y développe l'ensemble des éléments communs récurrents, qui soulignent, dès les origines de l'humanité, les préoccupations humaines essentielles. En effet, de tout temps, l'homme a voulu dépasser les étroites limites de la condition humaine en recherchant une voie pour accroître son pouvoir et son savoir sur l'univers et sur lui-même. Dans une société en mal de repères, où le matérialisme domine largement, la question se pose de la place que peut trouver l'idéal initiatique. En quoi l'initiation donne-t-elle des clefs pour une meilleure connaissance de soi ? Permet-elle, de nos jours encore, de progresser dans la Voie de la Sagesse et de la Connaissance ? En fonction de ses particularités, comment situer l'initiation maçonnique par rapport aux autres formes d'initiation ? Irène Mainguy apporte un éclairage à l'ensemble de ces questions. Elle insiste sur les constantes de l'initiation en tant que rite de passage, avec ses valeurs, ses spécificités, ses buts et sa finalité. Cet ouvrage donne des réponses aux lecteurs qui se demandent ce que peut apporter l'initiation maçonnique à l'homme ou à la femme en ce début du XXl siècle.


  • la méthode maçonnique propose une règle de conduite basée sur la méditation d'une géométrie dans l'espace.
    les gestes s'y font selon équerre, niveau et perpendiculaire. les grades d'apprenti et de compagnon proposent de réaliser une oeuvre bâtie à l'aide des outils de la construction universelle. au fur et à mesure de son cheminement, le maçon prend conscience que les outils reçus sont des moyens symboliques qui favorisent sa transformation intérieure. le maître, passé de l'équerre au compas, a reçu tous les outils nécessaires à l'ouverture de l'entendement.
    ils dirigent sa vie active et son action. cette démarche, s'appuyant sur les directives harmonieuses de l'esprit de la construction, suggère des pistes de réflexions cohérentes et développe une signification et un symbolisme de l'outil qui dépassent largement le cadre limité de l'utilitaire ou de la morale. chaque outil est lié aux potentialités
    d'un ensemble de forces dont il faut connaître l'énergie pour savoir la réguler et la maîtriser avec discernement, afin de parvenir à ériger un temple de lumière dans le sanctuaire de son coeur, clef de la réalisation individuelle et collective.


empty