Entreprise, économie & droit

  • La crise boursière était prévisible, et elle l'a été par Olivier de Ducla, suivant au jour le jour les derniers soubresauts de hausse du CAC 40 au cours de l'été 2000.
    Oui, il était possible de prévoir, dès octobre 2000, que le CAC 40 allait chuter en dessous des 2500 points et qu'il va probablement se diriger bientôt vers 1740 points ! Mais ce qui est beaucoup plus grave, c'est la cascade de conséquences catastrophiques qu'entraîne une telle chute, dont l'ampleur échappe aux politiques, aux économistes comme aux financiers. La France est déjà entrée dans une crise économique majeure, et le monde avec elle.
    Pourtant, nous continuons à vivre avec l'idée que tout va finir par s'arranger. Quelle illusion ! Olivier de Ducla démontre que les crises boursières précèdent toujours les crises économiques et que le climat des prochaines années va être détestable. La croissance ne reviendra pas de sitôt. Au contraire, il faut se préparer à connaître la déflation, à voir la production se contracter et les prix baisser.
    L'or n'est plus une valeur refuge, et l'immobilier devra immanquablement connaître une baisse profonde. Alors, que faire ? Éviter les pièges grossiers et mettre son argent en lieu sûr. Les stratégies pour résister à la crise sont recensées ici par l'auteur et le lecteur trouvera les moyens de se protéger dans un environnement aussi difficile. Les prochaines années verront obligatoirement une réorganisation complète de la société que nous connaissons.
    Les situations acquises deviendront précaires. Prenons dès aujourd'hui la mesure de ce qui nous attend, afin de préserver notre patrimoine.

  • Les pratiques de polygamie de certains musulmans de France résultent de la célébration de nombreux mariages musulmans sans que l'imam ait exigé une attestation de mariage civil. Or l'antériorité de celui-ci sur le mariage religieux est depuis deux siècles la pierre angulaire du droit français du mariage. Cela fut imposé au XIXe siècle par de sévères mesures répressives frappant les ministres du culte.

    Dès le milieu du XIXe siècle, l'État a ainsi transformé radicalement et définitivement les mentalités des catholiques français, pour qui il est devenu normal de passer par la mairie avant de se marier à l'église.

    Aujourd'hui, il s'agit de transformer tout aussi efficacement les mentalités des populations d'origine musulmane dont l'intégration exige le respect de la législation française sur le mariage. La fréquence du mariage musulman (hallal) sans mariage civil préalable est en soi une atteinte à l'ordre public. De surcroît, le respect de la règle de l'antériorité du mariage civil sur le religieux constitue le seul moyen efficace de rendre impossible la polygamie.

    Il faut donc appliquer aux imams les peines frappant les ministres du culte fautifs de mariages interdits. Et encore ont-elles été très adoucies par la nouvelle rédaction du Code pénal, en 1994 : la peine maximale de prison encourue est ramenée à six mois et n'en sont passibles que ceux qui célèbrent de tels mariages « de manière habituelle ». On ne risque rien avant une seconde récidive, laquelle rendait voici deux siècles un curé passible du bagne.

    Le mariage civil est une institution fondatrice de la société française moderne. S'il veut oeuvrer à l'intégration et empêcher en France la polygamie, l'État doit traiter les musulmans de la même manière qu'il a traité les catholiques voici deux siècles. Il doit les empêcher de se marier religieusement en l'absence d'un mariage civil préalable

  • La crise qui secoue l'Occident et le monde est due à l'effondrement de la plus gigantesque pyramide d'endettement et de crédit factice de l'Histoire. Particuliers et entreprises, banques de dépôts et d'affaires, États et banques centrales : tous y ont contribué.

    Mais cette crise eut été impossible sans la création ex nihilo de monnaies de papier fiduciaires étatiques, basées sur le néant depuis la cessation de convertibilité du dollar US en or en 1971, puis sans la généralisation du mécanisme des « réserves fractionnaires » et des taux de change flottants de 1973 à 1976. Comment s'en sortir ? En basant à nouveau le Système monétaire international sur l'étalon-or, et en pratiquant un libéralisme authentique, contraire au mélange de dirigisme étatique et d'oligarchisme de marché qui a généré l'actuelle anarchie.

    Ni les plans de « relance » - qui ont toujours échoué - ni la nationalisation des banques et du crédit n'enrayeront la récession. Les dirigeants politiques ne renonceront pas à manipuler les monnaies et le crédit ni à intervenir massivement dans l'économie. Conséquence prochaine : l'Occident sera submergé par une hyper-inflation que ses banques centrales préparent en abaissant leurs taux d'intérêt à court terme à zéro, et en imprimant une masse de monnaie sans précédent.

    Dans ses précédents ouvrages, l'auteur avait prophétisé la crise des subprime, la faillite des banques et le krach boursier. Il nous offre ici sa stratégie pour protéger notre capital et, mieux encore, sortir gagnant du grand désordre qui risque de prendre une ampleur inimaginable.

  • La crise boursière était prévisible, et elle l'a été par Olivier de Ducla, qui a suivi au jour le jour les derniers soubresauts de hausse du CAC 40, puis sa chute vertigineuse. La crise se déroule en plusieurs phases qui peuvent être anticipées et qui sont ici exposées. Quels écueils éviter, en attendant de reconnaître que le fond a été touché ? Faut-il miser sur l'or, le pétrole, les matières premières, le dollar ?

  • Un vent léger de liberté semble souffler sur la France de 2017. Après avoir servi de bouc émissaire à la crise de 2008, le libéralisme, désormais réhabilité, tient lieu d'étalon de valeur entre candidats aux primaires de la droite.
    Pour analyser l'origine du libéralisme et sa véritable nature, Charles Gave, dans une série de billets d'humeur, revient ici sur les grands principes à l'origine de cette branche du Droit ainsi que sur les réalités économiques auxquelles la France de demain sera inéluctablement confrontées.

  • Ce livre parle de l'investissement en actifs réels, au premier rang desquels l'or, en le replaçant dans une réflexion plus vaste sur les effets considérables de la Grande crise du XXIe siècle.
    Dans ses précédents ouvrages, Pierre Leconte avait annoncé la crise financière, mais aussi les déboires de l'euro. La cause en était selon lui la manipulation de la monnaie par les Etats et les banques centrales, qui conduisait inévitablement à un endettement démesuré.
    La crise, qui ne pourra que s'étendre, conduira à une vague hyper inflationniste qui nous ruinera tous. C'est ce que démontre l'auteur dans la première partie de son livre. Mais il montre qu'il existe une parade à ce désastre, l'investissement de nos économies en métaux précieux, c'est-à-dire dans des actifs réels qui résisteront le mieux et produiront le plus de profit.
    À condition bien sûr d'en connaître les grandes caractéristiques et de savoir comment les utiliser. Faut-il investir dans les actions des sociétés minières ou dans les métaux précieux eux-mêmes ?
    Pierre Leconte, qui pratique ces investissements avec succès et quotidiennement pour ses clients, répond avec clarté. Ce guide unique est indispensable à ceux qui veulent comprendre comment la Grande crise dans laquelle nous sommes d'ores et déjà plongés peut les enrichir alors que tant d'autres s'appauvriront.

  • Le train de la mondialisation passe à grande vitesse, tiré avec force par cette locomotive qu'est la Chine.
    La nouvelle polarisation du monde économique impose un besoin de coopération toujours plus important entre civilisations. Travailler et communiquer avec les Chinois, pour nous Occidentaux, n'est pas une chose aisée au quotidien. Réussir une telle entreprise, c'est comprendre l'importance des caractéristiques structurelles et culturelles de ce pays et en maîtriser les rouages.
    L'auteur propose, à travers le concept de Cercles d'Amis, une analyse pragmatique des principales spécificités relationnelles qui façonnent le monde chinois des affaires.
    Cet ouvrage est ainsi un véritable guide pratique proposant tout un ensemble de comportements à adopter et offrant une multitude d'informations permettant de comprendre et d'interpréter les attitudes de ses interlocuteurs. L'occidental en visite en Chine s'y sentira à l'aise et y sera alors accueilli amicalement. Grâce à des anecdotes édifiantes et des récits plaisants, le lecteur est plongé au coeur même d'une culture saisissante.

empty