Le Muscadier

  • Junior est un collégien en classe de 4e. Leur professeur de lettres leur demande de faire la biographie documentée d'une personnalité qui a tenté de changer le monde. A la lumière des violences policières, de la mort de George Floyd et des nombreuses manifestations antiracistes à travers le monde, le jeune homme choisit de raconter la vie de Tommie Smith, athlète afro-américain qui s'était distingué par son "poing levé" aux Jeux Olympiques de 1968.
    Ce roman s'inscrit dans la période très particulière du confinement et des différents évènements qui ont marqué cette époque, des cours virtuels, de l'éloignement du collège et des copains-copines, et de la découverte des voisins et des voisines... et peut-être même de l'amour.

  • Mortel printemps Nouv.

    En ce mois d'avril, tout allait bien pour Hugo, Vadim et leurs deux amis Léa et Rémi. Et voilà que, dans leur village paisible, quelqu'un est assassiné. Une personne qu'ils connaissaient bien. Or, très vite, les soupçons des gendarmes se portent sur l'un d'entre eux... Leur amitié résistera-t-elle à la véritable tornade qui balaie ce printemps placé sous le signe de la mort et des mensonges ?

  • Le réchauffement climatique atteint des sommets dans cette zone équatoriale de l'Afrique où la forêt primaire n'est plus que résiduelle. L'agriculture intensive a investi toutes les terres disponibles et mobilise les dernières innovations technologiques - jusqu'à la pollinisation... Mais quand la fille du magnat de l'agroalimentaire achète sur le marché noir un mystérieux petit pot jaune à un séduisant africtiviste, un grain de sable s'immisce dans les rouages de la multinationale.

    La catastrophe écologique qui se déclare risque de faire basculer de nombreuses vies, en direct sur les réseaux sociaux.

  • La neuvième loutre bleue Nouv.

    L'écrivain Christie Spivac est invité à organiser un grand jeu culturel dans toute la Bretagne en utilisant la réalité virtuelle. Il est accompagné notamment d'un étonnant petit robot et de deux ados délurés, joyeux et réactifs, Yan et Émilie. Dès le début de leur périple, des loutres d'une étrange couleur bleue croisent sans cesse leur chemin. Et, chaque fois que le groupe conçoit une épreuve du Grand Jeu, des événements graves et dangereux se produisent. Jusqu'à ce qu'on leur tire dessus à l'AK-47, sans aucune raison apparente. À leur grande surprise, ils vont alors se retrouver mêlés à une enquête du GIGN, sur la piste de terroristes qui préparent une attaque biologique en France.

  • Mobou est un Pygmée Baka de dix ans. Il vit avec les siens dans un campement situé au coeur du bassin du Congo. Mobou aime chasser. La forêt mystérieuse et grouillante de vie est son terrain de jeux favori et le rat de Gambie, sa proie préférée.

    Un jour, le petit peuple de la forêt reçoit la visite d'un fonctionnaire de Kinshasa : le gouvernement vient de vendre une portion de leur territoire à des exploitants forestiers étrangers. Les Pygmées reçoivent l'ordre de déménager... dans des huttes de béton.

    Alors, avec les siens et un couple de chercheurs membres d'une ONG, Mobou met en place tout un arsenal de défense. Son objectif : forcer les tueurs d'arbres à quitter la forêt.

  • Faut-il désobéir pour exister ?

    Ces quatre histoires aux tons et aux personnages variés nous proposent quatre parcours d'adolescents ou d'enfants confrontés à cette même nécessité de désobéir. Parce que, pour se construire, il faut parfois bifurquer, prendre des sentiers buissonniers, choisir d'autres voies que celles que nos aînés envisageaient pour nous.

    Chacun à leur tour, les jeunes héros de ce livre font voler en éclats cadres et principes pour entrer de plain-pied dans une aventure qui leur appartient.

    À l'aube de l'adolescence, Matt se rebelle soudain contre la domination de son frère. À la suite d'une rencontre inimaginable, Oriane saisit de façon totalement neuve la valeur et les enjeux de l'image de soi. Peinant à trouver sa place au sein d'une famille recomposée, Alex s'apprête à commettre un acte aussi inouï que terrible. Quant à Fabio, il voudrait faire comprendre aux adultes que leur temps n'est pas le sien et qu'il n'en peut plus de devoir se dépêcher.

    Tour à tour drôles, émouvants, agaçants et attachants, ils nous rappellent que, si nous savons garder notre âme d'enfant, nous conserverons intacte en nous la petite flamme de la désobéissance...

    À partir de 13 ans.

  • L'autisme - ou plus précisément les troubles du spectre autistique - touche 1 % de la population en France. Ce trouble a longtemps été l'objet de théories culpabilisantes pour les parents, qui ont été contredites par les progrès des connaissances. L'autisme est aujourd'hui mieux compris, ce qui permet de mieux définir ses origines et d'ouvrir la voie à des prises en charge plus efficaces et plus respectueuses des personnes touchées et de leur entourage.

    Cet ouvrage propose de faire le point sur les connaissances les plus actuelles en la matière, afin que les autistes et leurs proches soient mieux informé·e·s et orienté·e·s vers les meilleures prises en soin possibles.

  • Valentin a dix ans quand il arrive dans sa nouvelle école. Sur un mur de sa classe est affichée une reproduction du collage de Matisse "Icare" . Valentin fera comme Icare, il volera. Valentin fera mieux qu'Icare, il volera loin, très loin. Il en est certain. Enfin, pas toujours. Parfois il est aussi certain d'être le plus nul des garçons.

  • Gaspard est un garçon sérieux. Et même trop sérieux pour ses parents qui sont... désorganisés et désordonnés, moqueurs et chamailleurs, saugrenus et farfelus, surprenants et extravagants, plutôt hauts en couleur et assez farceurs.

    Gaspard n'en démord pas : c'est à lui d'assurer au quotidien. Sinon, qui va s'occuper d'Annabelle, sa petite soeur, et de Paracétamolle, le singe rescapé des laboratoires Servais ? Et, pour assurer, il assure ! Toujours à l'heure pour préparer le biberon d'Annabelle, toujours le premier à l'école et toujours attentif au régime sans gluten de Paracétamolle.

    Jusqu'au jour où, sans le vouloir, Gaspard fait pleurer la belle Nina. Ces larmes dans ces yeux-là, ce n'est pas possible. Alors, Gaspard va tout faire pour réparer le sourire envolé. Quitte à laisser tomber son rôle d'enfant modèle... ou pas.

  • Julien et Aude ne font que se croiser chez la psy, mais ils ont une cachette où ils déposent chacun une lettre à chaque rendez-vous. C'est Aude qui a lancé le jeu. Jeu de confidences à l'inconnu·e d'une salle d'attente. Jeu de miroir dans lequel ils sont le reflet l'un de l'autre. Borderline ensemble mais chacun·e seul·e dans son monde.

  • Anton aime Audrey et voudrait la sauver de l'anorexie qui la guette. Ils vivent dans le même quartier de Belleville, mais dans deux univers différents. Le père d'Anton conduit le métro. La mère d'Audrey est reporter pour le journal télévisé.

    Au fil des haïkus rédigés par la jeune fille, se tisse l'histoire improbable d'un garçon de 16 ans en difficulté scolaire et d'une brillante élève en mal d'identité. Surpasseront-ils leurs différences ?

    Deux voix. Deux personnages. À chacun sa vision du monde.

  • « Dès la première récréation, j'ai compris que ma vie ne tenait qu'à un fil. Éric s'est affirmé tout de suite comme le roi de la cour. Il a organisé deux équipes de foot, les plus grands d'un côté, les plus petits de l'autre. Inutile de préciser de quel groupe je faisais partie. Les filles, elles, sont allées jouer plus loin, à côté de la barrière. Les règles du foot, normalement, tout le monde les connaît. Pas celles décidées par Éric. Il confond foot et bowling. Lui et son équipe étaient des lanceurs, et nous, les plus maigres, on était les quilles. » Un roman à quatre mains sur un sujet encore tabou de nos jours : le harcèlement scolaire et l'impuissance des adultes et des institutions face à ce fléau.

  • Longtemps considérée comme l'apanage d'une minorité d'originaux, l'agriculture biologique apparaît aujourd'hui comme une alternative de plus en plus crédible face à des modes de production intensifs, destructeurs et polluants. Ses défenseurs la décrivent comme une réponse efficace aux déséquilibres écologiques, économiques et sociaux induits par le système productiviste actuel. Ses opposants ne voient en elle qu'un refus systématique du progrès scientifique, et rappellent que des rendements élevés seront nécessaires pour nourrir une population mondiale en constante croissance. Quelle place pour l'agriculture biologique au XXIe siècle ? C'est à cette question cruciale que répond ce livre, en confrontant deux positions antagonistes, sous le regard impartial d'un spécialiste.
    À vous, ensuite, de vous forger votre propre opinion.

  • Il se passe des choses étranges à Viskow, entre un bord de mer délaissé, la venue d'un journaliste curieux et des visites médicales à répétition...

    Mairead a 12 ans et des questions plein la tête. Par la fenêtre, elle observe la grande usine au bout de la digue et les mouettes sur les mâts des bateaux. L'été commence plutôt bien... jusqu'à ce qu'un inconnu vienne l'interroger sur sa famille, qu'un mystérieux hommeau- chapeau se mette à la suivre sans raison apparente, et qu'elle s'aventure sur un terrain industriel condamné. La jeune fille se retrouve alors au coeur d'un secret qui la plonge dans les méandres les plus inavouables de l'énergie nucléaire.

  • Après le succès de son précédent ouvrage Et si demain..., Michel Piquemal récidive avec ce nouveau recueil de nouvelles de science-fiction. Onze courts récits aussi percutants que corrosifs, donnant à voir les dérives possibles d'un monde bien proche du nôtre - celui de demain.

    Et si demain... l'humanité devenait stupide ? Et si demain... on pouvait espionner l'intime de chacun ? Et si demain... l'argent avait une date de péremption ? Et si demain... nos toutous portaient des lunettes ? On y grince des dents, mais toujours avec humour.

    L'ensemble brosse un avenir qui ressemble à s'y méprendre à ce qui est déjà un peu notre inquiétante réalité.

  • Des robes et du maquillage à ne plus savoir qu'en faire. Une tablette nouvelle génération à un prix canon. Une nouvelle loi sur l'obsolescence qui plaira à tous les ados du monde. Un petit commerce pas très légal. Un père Noël égaré au coeur de l'Afrique. Un enfant bien nourri par sa mère et par sa nounou.

    Black Friday, ce sont six nouvelles d'humour noir à consommer sans modération. Mais attention, ce Vendredi noir vous laissera un goût amer dans la bouche : quand règnent l'hyperconsommation et les promotions perpétuelles jusqu'à la nausée, c'est notre planète qui souffre d'indigestion.

  • Dans un village cévenol pas encore trop corrompu par la modernité, Pierre est voleur. Il fauche tout ce qui l'attire mais, comme les villageois le savent, ils vont récupérer leur bien chez lui puisqu'il ne se cache pas et rend toujours. Les habitants l'ont adopté tel quel, et même la gendarmerie laisse faire.

    Mais, un jour, les choses deviennent plus graves, et ce sont des résidents secondaires, moins compréhensifs, qui sont cambriolés. Or, pour la première fois, Pierre nie être ce cambrioleur. Tout le monde enquête, notamment la jeune Rosy-Rosette, la plus maline du village.

    Un roman rural sur la bienveillance, la tolérance et la solidarité, qui fait du bien au moral et qui redonne du sens à l'idée d'humanisme.

  • À l'origine, le Plastivorax était une formidable avancée en biotechnologie. Côté pile, on allait traiter sans résidu ni pollution tous les déchets en plastique de la Terre. Côté face, son inventeur empocherait des milliards de dollars. Mais c'était sans compter avec le petit détail qui tue. Une broutille que refusa de voir cet apprenti sorcier qui croyait tout maîtriser, jusqu'aux lois de la nature. Résultat : rien moins que la fin du monde - enfin... tel que nous le connaissons.

  • Lukas, Agathe et Tom, lycéens parisiens, partent tous les trois pour Berlin. C'est leur dernier voyage avant le baccalauréat. Le père de Lukas, qui était allemand, disait avoir franchi en 1984 le mur construit en 1961 pour couper définitivement la ville en deux. Pourtant, sur le mur du mémorial qui honore les femmes et les hommes morts en tentant de franchir le mur de l'Est vers l'Ouest, Lukas découvre le nom de son père. Comment est-ce possible ?

    Commence alors, pour les trois jeunes gens, une aventure dans le Berlin de 2019 où se mêlent passé, présent et avenir, où toutes les questions sont permises et où la résolution du mystère nécessitera quelques péripéties...

  • « Ici, les larmes ne font pas partie de la vie. Mais tout est trempé comme si on pleurait sans cesse. Ici, je n'ai pas peur de m'enfoncer dans la boue qui me sépare de ma soeur... pour la retrouver. » Après avoir été envoyée en Malaisie comme domestique, une adolescente cambodgienne revient en catastrophe dans la ferme des parents. Elle est sous le choc. Que lui est-il arrivé, de l'autre côté de la mer ?
    À travers cinq récits courts ou longs comme la vie, on plonge en Asie du Sud-Est (Vietnam, Cambodge, Indonésie, Malaisie, Thaïlande) dans la vie de certains adolescents. Alors, on est confronté à la pauvreté, à la maltraitance des plus jeunes... mais aussi à l'engagement et à la nécessité de construire un monde plus juste.

empty