Littérature générale

  • Dans ce livre, Dominique retrace la mémoire de sa mère, Louise, qui a toujours vécu en pensant avoir été abandonnée par sa mère biologique. Elle découvre que celle-ci était une jeune juive polonaise, déportée à Auschwitz en août 1942.

    Louise Lewkowitz, rebaptisée Liliane Demeuter, a été recueillie par un couple qui la protégera des nazis. Mais, à 12 ans, fini la clandestinité. L'adolescente doit reprendre sa véritable identité avec pour seule explication « ta mère ne viendra jamais te chercher ».

    Liliane se sent alors comme une étrangère. Mieux vaut ne pas poser de questions. Liliane répète pourtant souvent à sa propre fille : « tu te rends compte, elle m'a abandonnée. Je mourrai sans savoir à quoi elle ressemblait ».

    Dominique entame alors des recherches. Des documents attestent bien que Louise a été reconnue par sa mère biologique. Toutes deux ont des dossiers à l'Office des étrangers, aujourd'hui consultables. À 68 ans, « Liliane » y découvre une photo, un visage tant attendu.

    La sexagénaire visite alors la Pologne, les camps de concentration, arrête même ses antidépresseurs pourtant prescrits à vie... Les médias relateront son histoire touchante et bouleversante.

empty