Vie pratique & Loisirs

  • Pour les veneurs, le seul nom de Karl Reille évoque de superbes aquarelles dont les couleurs sont familières, tant elles expriment, avec un grand souci de vérité et de précision, les chasseurs, les chevaux, les forêts, les chiens et cette atmosphère si particulière des chasses à courre.
    Fils aîné du baron Victor Reille, né à Paris en 1886, diplômé de l'école des Ponts et Chaussée en 1913, il commença dès l'âge de six ans à dessiner des chevaux.
    On connaît de ce merveilleux auteur La Vénerie française contemporaine mais, même chez les plus avertis de ses admirateurs, on ignorait l'existence de ces Mémoires, ouvrage inédit, écrit à cinquante-six ans, après son retour de captivité (1941).
    À la fois homme du monde et artiste, on retrouve au fil de ces Mémoires son talent d'observation, ses anecdotes piquantes illustrées magistralement par un peintre ayant atteint la pleine maîtrise de son art.

  • La Vénerie française contemporaine reste l'oeuvre majeure de Karl Reille, celle qui aura occupé la plus grande partie de sa vie. Il en a été à la fois l'auteur et l'illustrateur.
    Le livre a pour ambition de donner un instantané de la vénerie au début du siècle. Chaque équipage en activité à l'époque est représenté par une aquarelle. Au total, plus de 400 illustrations. Le texte est truffé d'anecdotes et de commentaires souvent amusants.
    Karl Reille n'a fréquenté aucune école artistique. Il dessinait et peignait avec un naturel désarmant. La fraîcheur de ses oeuvres, la douceur de ses coloris, la pertinence de l'observation et la qualité des compositions ont fait son succès.

empty