Cnrs

  • À l'ère d'Internet, l'expression de nos identités numériques est prise en porte-à-faux. D'un côté, l'invention par les citoyens-internautes de nouvelles modalités d'expression et de revendications identitaires, individuelles et collectives sont susceptibles de renforcer le lien social et l'existence démocratique. D'un autre côté, la propension de contrôle de ces identités à des fins économiques et politiques s'accroît via la captation, la fidélisation et la traçabilité des profils. Répression et surveillance de nos comportements numériques semblent plus que jamais d'actualité.
    Comment maîtriser ses identités numériques ? Peut-on être personne sur le réseau ? Peut-on effacer ses traces ? Que faire de tous nos mots de passe et identifiants ? Ce volume des Essentiels d'Hermès propose de mettre en lumière les ressorts et dilemmes de la présence en ligne et de l'« être ensemble », ou autrement dit de la communication à l'ère numérique.

    Auteurs : Michel Arnaud, Franck Beau, Dominique Cardon, Alexandre Coutant, Oriane Deseilligny, Milad Doueihi, Olivier Ertzscheid, Jean-Paul Fourmentraux, Emmanuel Kessous, Sonia Livingstone, Giovanna Mascheroni, Louise Merzeau, Maria Francesca Murru, Marc Parmentier, Jacques Perriault, Bénédicte Rey.

  • Depuis le milieu des années 1990, Internet bouscule les formes de création et de diffusion de l'art contemporain. Dans le même temps, le « travail artistique », plus collectif et interdisciplinaire, préfigure de nouveaux usages de l'Internet. Cet ouvrage analyse les dynamiques et tensions de cette articulation de la recherche technologique et de l'innovation artistique. Il examine les modalités d'émergence d'un monde de l'art centré sur l'Internet, ainsi que l'institution de nouvelles conventions de travail et d'échange culturel. Quels sont ici les ressorts de la mise en oeuvre d'art ? Que signifie être auteur ? Quelles formes d'exposition et de réception sont imaginées ?

    Le Net art place en effet l'oeuvre d'art au coeur d'une négociation entre artistes, informaticiens, dispositifs techniques et publics amateurs. Le suivi de la conception, de la disposition et de l'exposition du Net art permet ici de voir se constituer des projets à dimensions multiples - programmes, interfaces, images, dispositifs - dont les enjeux relationnels et collaboratifs renouvellent les manières de « faire oeuvre » à l'ère des médias praticables.

    L'auteur propose une typologie de ces oeuvres et une analyse de leur « carrière sociale », mettant en perspective la redéfinition des modes de circulation des oeuvres, les outils et les stratégies de leurs mises en public, en exposition ou en marché. Axé sur « l'oeuvre en situation de travail », cet ouvrage permet ainsi de saisir à la fois le travail à l'oeuvre et le travail de l'oeuvre dans le Net art.

  • À l'heure ou ressurgit sur la scène académique l'incertain mariage de l'art et de la science, cet opus des Essentiels d'Hermès souligne le rôle qu'ont pu jouer dans ce contexte l'image et la communication.
    Il offre une mise en perspective des interrogations qui ont accompagné ou contraint ce désir, en pointant les enjeux autant que les dilemmes des tentatives récurrentes d'union ou d'association de l'art et de la science.
    Le domaine de l'image constitue une voie d'entrée privilégiée pour aborder cette histoire : le double caractère expérimental et tangible de l'image, ses dimensions visuelles et techniques, esthétiques et physiques, l'ont en effet inscrite simultanément dans l'histoire de l'art et de la science. De nos jours, les figures, les modes de production et les usages des images ne cessent d'osciller entre le désir de vérité et le besoin d'illusion.
    L'évolution des opérations d'exposition, de monstration mais aussi de démonstration ou de conservation, ont constitué le creuset de nouveaux questionnements, fondateurs pour les sciences de l'information et de la communication.
    Ces apports historiques, indispensables, que la revue Hermès nous offre aujourd'hui de revisiter, sont ici articulés à des contributions inédites qui éclairent d'une façon originale nos débats contemporains sur le devenir des arts et des sciences en partage.

empty