• Que nous arrive-t-il ? Quel est le sens de cette pandémie ? Que reste-t-il de nos visions de la vie, du monde, de l'homme ? Où allons-nous ? Et où est passé Dieu dans tout ça ?
    Répondant du tac au tac à son contemporain dépressif ou dubitatif, Jean-Pierre Denis lui oppose les leçons de la Bible. Lui concédant que son désarroi n'est pas sans raison, il n'épargne pas la France, ni son État, ni son Église. Lui déniant de réduire la foi à un fidéisme ou à un fanatisme, il montre la fulgurante actualité de l'Évangile.
    Un dialogue enlevé, lumineux, frappant. Un essai ravageur d'humour et pétillant de profondeur. L'irrésistible appel à la lucidité d'une grande voix spirituelle d'aujourd'hui.
    />

  • On aurait pu croire éteintes les grandes voix catholiques. En voici une qui sort des décombres pour tonner que Dieu est Dieu dans ce livre qui répond enfin à la crise spirituelle que traversent l'Église, la France et l'Europe.
    Rompant avec la logique de l'excuse, récusant la dissolution comme la crispation, révoquant les tentations de la naïveté et de la médiocrité, Jean-Pierre Denis dresse le plus lucide et le plus implacable des constats sur la déchristianisation. Et y voit une chance pour l'Évangile qui jamais ne s'impose et qu'il faut sans cesse apprendre à recevoir.
    C'est à une foi attestataire, tissée dans le témoignage intime de sa vie, qu'il en appelle ici. Une attestation qui fait fi des préjugés établis, qui se nourrit des rencontres improbables, qui sait être attentive aux signes prophétiques. Et qui, sans être donneuse de leçons, en revient immanquablement à l'unique testament du Golgotha et de Pâque, source de la seule contre-culture qui soit réellement subversive.
    Porté par une plume parfois aiguë, souvent inspirée, toujours sensible, ce récit d'une émancipation qui est aussi un manifeste de la libération s'adresse à chaque homme et chaque femme d'aujourd'hui qui se sentent prisonniers de la tragédie d'exister. Et veulent s'en affranchir.

  • Monte m'intime L'homme au visage masqué Mais pour aller où Je veux toujours savoir.

    Ce nouveau recueil se présente comme une réponse poétique à une « invitation insistante ». « Monte ». Où, vers quel lieu monter ? Peut-être avant tout vers les mots. Comme un paysage mouvant ne décrit pas des lieux ou des situations. Il tente d'écrire à partir de la suspension qui suit immédiatement cette invite, comme à l'affût du mot qui déjà se donne sans encore se montrer dans le blanc du poème. « Monte ». C'est à nous aussi que s'adresse l'appel. Jean-Pierre Denis nous donne d'ailleurs des mots - ses mots, pour répondre, à notre tour.

    Ailleurs Que ton ailleurs dit-il Et maintenant Car le soleil t'appelle.

  • Le christianisme, après la critique radicale à laquelle il a été soumis en Occident à partir des Lumières, a perdu la place qu'il avait au centre de notre culture. La modernité s'est en partie faite contre lui.
    Une autre façon de voir les choses est possible aujourd'hui. Face à la généralisation d'une vision marchande des échanges humains, le christianisme se trouve dans la situation paradoxale de pouvoir sauver les valeurs au nom desquelles il avait été combattu : droits de l'homme, individu, humanisme, voire art (où il maintient l'exigence du sens), et même science, qu'il peut aujourd'hui recueillir face à son abâtardissement en technologie. Ne faut-il pas dès lors que les chrétiens assument cette nouvelle position d'une contre-culture où se jouerait l'essentiel de notre culture ?

  • «Tranquillement inquiet» : ce nouveau recueil de Jean-Pierre Denis tient tout entier dans cet oxymore. Attitude en même temps qu'interrogation, il veut dire l'ignorance que nous entretenons au sujet de nous-mêmes. «Sens de la vie», «but de l'existence» ; si nous aspirons au sens et à la clarté, c'est parce que nous nous trouvons pris dans une contradiction fondamentale, comme un chaos originaire dont il faut nous dégager. Ce chaos, c'est nous - c'est le «moi» pascalien posé comme un masque sur notre visage véritable. Sans complaisance, Jean-Pierre Denis s'attache à faire tomber ces masques.
    L'espace ouvert par l'écart des «paumes plus ou moins jointes» constitue le creuset de ce recueil. Son secret aussi. La parole poétique vient nous inquiéter «tranquillement», mais profondément, et non sans une certaine désinvolture (remède au «sérieux» derrière lequel nous nous cachons). Elle nous invite à l'imprévu - à commencer par ce que le souci de nous-mêmes cache trop souvent à notre regard: notre vie.

  • Manger parole

    Jean-Pierre Denis

    Avec ce deuxième recueil poétique, Jean-Pierre Denis nous propose un grand psaume de pèlerinage, scandé par quatre chants : celui de la nostalgie, de la conquête, des illusions, de la présence. Quatre chants, comme quatre déclinaisons de ce qui, tour à tour, nous immobilise en nous fermant à la vie, ou nous projette hors de nous, dans la quête violente ou chimérique d'une identité d'emprunt. Une question résonne silencieusement dans ce recueil, tout de force contenue : Qui de la vérité ou de l'illusion aura le dernier mot ? Peut-être la parole elle-même, qui s'est dépouillée de toute grandeur pour nous donner la vie.

  • Me voici forêt

    Jean-Pierre Denis

    « Planter un arbre comme grandit un poème, lente maturation de l'obscur vers la lumière. La folie de ce livre s'est ainsi emparée de moi. Dire l'arbre, son feuillage, ses racines, son écorce. Dire non seulement l'arbre, mais tout l'arbre, sa nature. Atteindre, par la métaphore de l'arbre, quelque chose de l'homme, de ses désirs, de ses peurs et de ses songes. Le feuillage comme effeuillage, comme recherche de ce qu'est, en profondeur, notre nature. L'humus comme lit de l'humanité. J'ai commencé par de petits carnets. Peu à peu j'ai compris que j'écrivais le livre de ma vie, une forme d'autobiographie. De l'arbre à la forêt se déploie quelque chose comme l'infini. De la lisière, c'est moi qui vous regarde aller, venir, vous perdre et - qui sait ? - vous trouver » (J.-P. Denis).
    Tout l'arbre (racines, écorce, humus, sève ; son rapport au cosmos ou à l'imaginaire) et toutes les espèces d'arbres, en tous lieux (Pyrénées, Japon, Inde...) : cet étonnant parcours en quatrains et en cinq livres conduit le lecteur, de cime en cime, à s'interroger sur ses multiples facettes et sa propre nature.

  • Depuis toujours, Agon-Coutainville est partagée entre campagne et mer. Dès la fin du XIXe siècle, Coutainville, l'un des villages d'Agon, s'est considérablement développée grâce à la mode des bains de mer, qui a débuté vers 1850. Ses longues plages de sable fin en pente douce et son microclimat tempéré ont d'ailleurs été des éléments favorables à l'installation d'une station balnéaire recherchée. Des personnalités locales débordant d'énergie et d'idées ont su animer peu à peu cette commune où il fait bon vivre.

    Et, en 1965, Agon devenait Agon-Coutainville. Dans cet ouvrage, les 240 cartes postales et photos anciennes présentées par Jean-Pierre Denis vous permettront de découvrir de manière divertissante et instructive le quotidien de cette belle cité au début du siècle dernier.

  • Minuscule couvent de Massip en Aveyron, pendant les années noires de l'Occupation ? Je crois comprendre aujourd'hui... Vous aviez raison de demeurer dans l'ombre, car cela se passe de tout discours. Vous n'aviez pas de cause à défendre, car ce qui vous a fait agir, ce qui vous fait vivre encore, c'est simplement le sens de l'humanité. Peut-être existe-t-il aussi un amour sans condition et une vérité trop humble pour se dire. Oui, j'ai compris cela, et cette autre vérité : ma mère était réfugiée dans vos murs et le catholique que je suis vous doit la vie, la vie juive qui se taisait en lui sous le poids des morts. Alors vous avez accepté de me parler, plus qu'à votre confesseur dites-vous en riant... Le couvent a fermé, l'école a été vendue, mais votre histoire et l'histoire des enfants se tissent à nouveau en leur mille et un éclats joyeux ou tragiques. "

  • Écrire pour faire violence à la mort et donner voix, autrement, dans les mots du poème comme dans une langue maternelle à «ceux-là» qui n'ont pas eu le temps de naître à la vie. «Mort, où est ta victoire?» La poésie de Jean-Pierre Denis se tient sur le seuil de toutes nos finitudes. Et là, avant que les êtres et les choses ne tombent dans l'oubli, comme un rapt du sens la parole du poète se révolte et les ramène dans la Lumière où eux-mêmes ne savaient pas encore vivre.

  • Survivre, mentir et résister !Après tant d'aventures, Noémie et Émilien sont enfin de retour chez eux ! Cela dit, la nouvelle serait plus réjouissante si les deux cousins n'étaient pas aussi prisonniers de Sigrid et si l'Angleterre n'avait pas été envahie par les allemands... L'armée germanique a formé une alliance avec les traitres russes et, à coup de bombes thermiques, ils ont plongé le Royaume-Uni au coeur d'un hiver forcé.
    En ramenant les enfants au manoir familial d'Émilien, Sigrid espère comprendre le lien qui les unit aux technologies obscures. Émilien et Noémie, eux, souhaitent surtout s'évader. Pour les aider, ils devront compter sur un ancien camaradeet rival : Hector, dorénavant agent infiltré de la Résistance. Ce garçon, pour lequel Noémie semble avoir quelques sentiments, aura un rôle décisif dans les projets de nos deux héros.
    Découvrez la suite de la troisième saison du Voyage extraordinaire : 20 000 lieues sous les glaces ! Dans ce nouvel opus, l'intrigue prend des airs de film d'espionnage et le mauvais sort semble une nouvelle fois s'acharner sur nos deux protagonistes. Deuxième tome d'un cycle en trois actes.

  • Grande-Bretagne, 1927. Noémie et Émilien ne sont pas des enfants comme les autres : cousins issus d'une riche famille, ils ont passé leur enfance dans un pensionnat sans presque jamais voir leurs parents ! Enfants géniaux, ils se sont finalement habitués à cette vie indépendante, loin du fracas de la guerre, et se sont créé leur monde à eux.Lorsque les parents baroudeurs de Noémie sont de retour et envoient leurs domestiques les chercher pour qu'on les ramène vivre dans l'immense manoir familial, leur sentiment est partagé.Mais le lieu est magique, avec ses pièces remplies des inventions du père d'Émilien et ses mille endroits à explorer. Ils décident donc de tester cette nouvelle vie, d'autant qu'un mystère reste à élucider : où est donc passé Alexander, le père d'Émilien ? Sa disparition soudaine pourrait-elle avoir un lien avec la machine qu'il était en train de créer pour le concours Jules Verne ?Bienvenue dans ce monde uchronique où une étrange troisième force, constituée d'incroyables robots, vient bouleverser les rapports de force entre l'Axe et les Alliés. Un monde où deux enfants brillants et intrépides vont vivre une aventure hors du commun, une aventure extraordinaire ! 

  • Qui veut la paix prépare la guerre !

    Émilien et Noémie savent désormais que c'est le Japon qui se cache derrière le mystérieux troisième axe ! Intéressé par leurs connaissances, le pouvoir nippon les garde sous sa coupe et tente de les convaincre de rejoindre sa quête pacificatrice. En effet, l'armée de robots surpuissants qu'ils ont créée aurait pour but d'imposer la paix aux nations en guerre. Mais les véritables intentions des japonais sont-elles si nobles ? Si Noémie en doute, Émilien est tenté par cette visée utopiste. L'affection qu'il porte à la jeune Kiritsu n'y est peut-être pas étrangère d'ailleurs. Malgré tout, nos deux héros ne comptent pas devenir les pantins du troisième Axe et vont tout faire pour rentrer chez eux. Mais ce chez eux existe-t-il encore ?...

    Découvrez la troisième saison du Voyage extraordinaire : 20 000 lieues sous les glaces ! Tout en gardant les ingrédients qui font le succès de la série, les auteurs ajoutent un soupçon d'exotisme oriental et d'émotions contradictoires à ce fascinant univers steampunk.

  • Aidé de Noémie, Amélia et Térence,  Emilien vient de terminer le prototype inventé par son père. Participer à sa place au concours Jules Verne est la seule manière qu'il a trouvée pour tenter de le retrouver. Pour cela, ils doivent quitter Londres et se rendre à Paris où ont lieu les inscriptions. S'ils savaient la guerre toute proche, l'étrange troisième force et ses robots semblent leur porter une attention toute particulière. Ils n'en sont pas moins résolus à rejoindre la capitale française et à prendre part à ce fantastique événement afin de lever le voile sur tous les mystères qui entourent leur famille !Entre La Croisée des Mondes et Les Orphelins Baudelaire, la suite des aventures hors du commun de deux enfants brillants et intrépides ! Une série inventive et passionnante !

  • Émilien, Térence, Noémie et Amélia sont maintenant à bord du transatlantique, une fabuleuse machine survolant l'océan à destination de New York. C'est là-bas qu'aura lieu le fameux concours Jules Verne, que personne n'a jamais réussi à gagner. Nos héros et leurs acolytes profitent du voyage pour enquêter sur les autres participants du concours et ainsi démasquer le commanditaire du prototype conçu par le père d'Émilien. Le problème, c'est que chacun d'entre eux fait un suspect idéal. À moins que le commanditaire ne soit ce mystérieux Troisième Axe avec ses redoutables robots ?Suivez les aventures steampunk de deux enfants brillants et intrépides ! Ce troisième tome conclut le premier cycle de cette série inventive et passionnante - entre La Croisée des mondes et Les Orphelins Baudelaire.

  • L'imaginaire pour transcender la guerre.

    À bout de forces, un groupe composé de soldats et de civils russes s'éloigne péniblement du front. La première guerre mondiale s'étire et si cet ignoble conflit meurtrit les corps, il épuise aussi les esprits les plus sains. Pour soulager le moral des troupes, le soldat Zvoga, ancien capitaine de son état, préconise une halte dans un manoir isolé près duquel ils passent. Ce n'est pas du goût de son lieutenant, mais ce sera l'occasion pour le « Doc. » de soigner les blessés et d'offrir à ses filles qui l'accompagnent, Natalia et Irina, un peu de repos. La Baronne qui vit dans ses lieux avec les siens les accueille malgré elle, mais leur dissimule un secret. En effet, vit caché dans les murs de sa propriété un groupe d'enfants qu'elle tente de préserver de la guerre et de ses ravages. Une nuit, Natalia les découvre mais ces derniers la prennent tout de suite en amitié grâce aux histoires merveilleuses qu'elle leur conte et qui allègent leur souffrance et les tourments de la guerre. Mais la barbarie n'est jamais loin; une mutinerie se prépare au sein du groupe de soldats et des rumeurs inquiétantes circulent... On aurait vu la dernière ombre roder en ces lieux... Premier tome d'un diptyque inspiré dans ses ambiances par le Labyrinthe de Pan, La Dernière Ombre met en scène les tourments de la guerre et comment la puissance de l'imaginaire peut permettre d'oublier la violence humaine.

  • Depuis peu, le Pays des Vents subit les raids de pillards. Ces guerriers s'attaquent aux orcs et ne laissent derrière eux que mort et désolation.
    Ancien khan, Kor'Nyr rassemble les chefs des clans avec la volonté de constituer une force qui écrasera les pilleurs, mais aussi pour qu'ils deviennent un peuple uni, capable de décider de son destin.
    L'idéal de Kor'Nyr ne fait hélas pas l'unanimité...

  • Seuls au monde ?

    Échoués sur une île déserte au beau milieu du Pacifique, Noémie, Émilien, Térence, Capone et les autres s'organisent comme de véritables robinsons. Mettant en commun leurs compétences, ils fabriquent un radeau à voile qui ne tarde malheureusement pas à partir en lambeaux avant qu'ils n'aient atteint leur objectif. Les intrépides cousins et Sigrid, l'espionne allemande, se retrouvent séparés du reste du groupe et rejoignent malgré tout une plage salvatrice. Là, ils découvrent, enfoui dans le sable, un mystérieux robot. Ils parviennent à le remettre en marche et celui-ci leur fait découvrir un peu mieux les mystères de l'île où ils ont échoué. Parmi les surprises qui les attendent, un refuge de pirate et son trésor, mais surtout une cité cachée qui semble appartenir à une civilisation disparue !
    Découvrez le nouvel album de cette grande série d'aventure steampunk plébiscitée par la critique et le public !

  • Grande-Bretagne, 1927. Après les péripéties du concours Jules Verne, Émilien et Noémie, les enfants les plus intrépides d'Angleterre, sont de retour au bercail. Mais pas pour longtemps, car Térence, l'ancien assistant de leur père, a besoin d'eux pour une mission très spéciale ! À San Francisco, les services secrets américains ont établi une base dans les anciens locaux de la prison d'Alcatraz, pour lutter contre le Troisième Axe. Une mission dirigée par un homme passionné par les technologies et collectionneur dans l'âme : Al Capone en personne ! Ensemble, arriveront-ils à percer les mystères de cet ennemi insaisissable ?
    Découvrez le deuxième cycle de cette grande série d'aventure plébiscitée par la critique et le public ! Suivez le parcours de deux enfants ingénieux et intrépides, dans un début du XXe siècle, mâtiné de steampunk.

  • Fabuleux insectes Nouv.

    Découvrez le Titan d'Amazonie, le Goliath d'Afrique tropicale ou de fabuleux papillons à ailes d'oiseaux ! Quel est ce Scarabée qui symbolisa le Soleil pour les Égyptiens ? Où rencontrer une « fourmidinosaure » ? Imaginez-vous un perce-oreille de huit centimètres ? Qui est le « dieu des choses laides » des Maoris ? Comment Darwin prédit-il l'existence d'un papillon sans l'avoir vu ? La diversité des insectes, comme leur nombre, conditionnent l'équilibre des milieux naturels terrestres. Suscitant chez nous un sentiment ambigu de crainte et de fascination, ces animaux ne laissent pas indifférents. Certains furent sacralisés, d'autres inspirent des usages techniques et, souvent, leur attrait inspire artistes ou poètes. Une cinquantaine de portraits illustre la beauté et l'étrangeté de cet univers proche et pourtant si mystérieux : ces espèces singulières nous invitent à partager avec les auteurs leur passion pour l'entomologie.

  • L'aventure continue !

    Les naufragés ont découvert les secrets de leur île déserte et de la mystérieuse cité qu'elle abrite : celle-ci est infestée de robots-zombies ! Autre problème, l'île tout entière a plongé au fond de l'océan, comme si elle cherchait à se cacher d'une menace extérieure, protégée par un puissant champ de force. Noémie, Émilien, Térence et les autres commencent à se poser des questions... Quel est le lien entre cette île et le Troisième Axe ? Et surtout, les laissera-t-elle repartir en vie ?

    Les héros du Voyage Extraordinaire ne sont pas au bout de leurs surprises sur cette île mystérieuse digne de la série Lost... Beaucoup de révélations pour la fin du second cycle de cette grande série d'aventure steampunk plébiscitée par la critique et le public !

  • Redwin, fils d'Ulrog, a grandi auprès d'un père aimant et attentif à son apprentissage de la forge. Mais, autrefois admiré de tous, Ulrog ne veut plus créer d'armes runiques. À compter de ce jour, Ulrog le forgeron est devenu Ulrog le Lâche.?Humilié, fou de rage, Redwin est prêt à tout pour s'éloigner de son père et devenir un seigneur des runes : le maître forgeron et maître combattant de l'ordre de la Forge.?Contre la volonté de son père, il se rend à la forteresse-état retrouver son oncle, un Vénérable de l'Ordre qui accepte de lui enseigner le combat et la forge d'armes.?Pourtant ses victoires ne lui apportent aucune paix, aucun répit, bien au contraire, sa haine envers son père grandit de jour en jour. Dévoré par sa propre colère, Redwin deviendra seigneur des runes. Loin d'être un aboutissement, ce sera le début d'un long calvaire...

  • Dérive des continents.

    Dans un monde où chacun vit sur de précaires lopins de terre flottants pouvant à tout moment être emportés par de violentes tempêtes, Mickey, maître cordier, a pour mission de tenir en place ces fragiles îles volantes. Sans cesse sollicité, son travail lui évite de trop penser à la perte récente de son ami Dingo. Jamais Mickey n'a été aussi seul et démuni. Il doit pourtant affronter le tyrannique seigneur Fantôme, voleur des terres des plus pauvres. Pour cela, il se réconcilie à contrecoeur avec Minnie, un peu trop occupée à vainement rechercher un continent chimérique et s'allie à Pat Hibulaire, leader d'une guilde indépendante aux agissements douteux, qui lui cache toutefois une bien belle surprise.
    /> Aventure mâtinée de Moebius, Miyazaki et Tolkien, ce one-shot virtuose confirme le talent de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni pour enrichir l'univers Disney. Après Mickey et l'Océan perdu, le duo revient avec un traitement sombre et inédit de son personnage principal, dans un récit fantastique rythmé par des dialogues particulièrement justes et un dessin incroyablement beau et détaillé.

  • Gurdan, recruteur irascible de la légion de Fer, a repris sa place de capitaine. S'il a les bras toujours solides, son coeur à bout de souffle le trahit au plus mauvais moment... Brum lui demande alors de quitter définitivement le rang. Gurdan rejoindra la distillerie familiale avec l'espoir d'y finir ses jours. Mais son frère a disparu, les bâtiments sont en piteux état et son neveu vient de vendre les terres...
    Pourtant, il ne renoncera pas, jurant que si son coeur tient, il fera revivre la propriété et distillera la meilleure liqueur de malt de tout Arran !

empty