• Le 20 avril 1994 débarque dans le journal Spirou une étrange fillette : la Petite Lucie, créée par Joan spécialement pour l'hebdomadaire. Toujours le mot pour rire, elle se voit dédier un espace de façon durable en proposant divers jeux dans lesquels se glissent avec malice des anecdotes instructives. Depuis plus de vingt ans, elle est d'ailleurs devenue une spécialiste des points à relier : reproductions d'oeuvres d'art célèbres, explorations sous-marines, songes fantastiques, sorties au musée ou nuitées en camping, la Petite Lucie a tout fait et vous invite à jouer avec elle dans ces différents tableaux. De point en point, au fil de ces quelque 70 pages, résolvez ses énigmes et découvrez ce qui se cache derrière ses nuages de nombres.

    Pour associer détente, culture et amusement, cette compilation inédite est parfaite. Avec la Petite Lucie, vous avez tout compris !

  • Lucie in the skeud

    Joan

    Ce livre recueille des inédits et certaines des pochettes détournées lors de l'exposition Lucie in the Skeud, où Joan met en scène son personnage fétiche : la petite Lucie.
    Tour à tour, Lucie imite Nina Hagen, trinque avec Bernard Lavilliers, crame la couverture des Young Gods ou danse avec Arno, période TC Matic...
    Il donne ainsi avec humour une seconde vie aux vinyls que la plupart d'entre nous avons possédés, adorés, ou détestés et remixe ces images qui font d'ors et déjà partie de l'Histoire mondiale du Rock'n'roll.

  • Astrovérité vierge

    Joan

    Qui a dit que les blagues seraient faciles à faire sur le signe de la Vierge ? Pas Joan en tout cas, qui avec le nouvel Astrovérité, consacré aux Vierge, décrypte avec brio et quelques bons décans d'humour la personnalité d'une bonne part de nos proches, qui seront à la fois surpris et amusés de se voir analysés avec autant d'humour et d'acuité !

  • L'astrovérité : taureau

    Joan

    • Glenat
    • 18 Avril 2007

    Quel que soit son sexe, le taureau est fiable, patient, attentionné, créatif, tenace, fidèle, robuste, rassurant, romantique, déterminé, bosseur, prudent, casanier, possessif, jaloux, colérique, gourmand, routinier, conservateur mais surtout très sensuel.

  • Astroverité verseau

    Joan

    • Glenat
    • 20 Janvier 2010

    Bien qu'il s'en défende, le Verseau est compliqué au-delà du commun. Déjà, il s'est choisi une image symbolique bien mystérieuse : quel est donc ce liquide qu'il s'évertue à verser sur le sol depuis que l'astrologie existe ? Un détergent pour les sols ? Un vin bouchonné ? Pourtant, il vous expliquera que la simplification est l'une de ses quêtes majeures. Signe d'air, il est difficile à attraper, à comprendre, à garder à la maison. Car le Verseau aspire à l'universel, au cosmique, au changement perpétuel. Bonne nouvelle : Joan s'est attaqué au problème et vous livre quelques clés. Autre bonne nouvelle : le Verseau adore les surprises... et les cadeaux !

  • L'astrovérité : lion

    Joan

    • Glenat
    • 12 Juillet 2006

    Quel que soit son sexe, le lion est énergique, généreux, fidèle, passionné, fier, ambitieux, loyal, extraverti, affectueux, charismatique, noble, créatif, mégalomane, narcissique, dominateur, colérique, flambeur, égocentrique, orgueilleux mais surtout irrésistible.

  • La petite Lucie t.3

    Joan

    Viens jouer avec moi, la Petite Lucie, l' hérôine de Spirou.
    Des BD, des rébus marrants, des énigmes idiotes, des trucs rigolos à construire... Tous ce dont tu as besoin, c'est de ta petite cervelle, tes yeux, tes mains et quelquefois un stylo, des ciseaux, un de, de la colle. Les jeux de la Petite Lucie, c'est vraiment ce qu'il faut pour s'amuser de 6 à 666 ans.

  • La petite Lucie t.2

    Joan

    Viens jouer avec moi, la Petite Lucie, l'héroïne de Spirou.
    Des BD, des rébus marrants, des énigmes idiotes, des trucs rigolos à construire... Tout ce dont tu as besoin, c'est de ta petite cervelle, tes yeux, tes mains et quelquefois un stylo, des ciseaux, un dé, de la colle. Les jeux de la Petite Lucie, c'est vraiment ce qu'il faut pour s'amuser de 6 à 666 ans.

  • Bélier

    Joan

    • Glenat
    • 8 Mars 2006


    quel que soit son sexe, le bélier est énergique, chaleureux, direct, bosseur, exigeant, franc, extraverti, impatient, généreux, fidèle, impulsif, joueur, indépendant, fonceur, colérique, rapide, inconscient, aventurier et surtout une sacrée tête de mule.


  • L'astrovérité ; capricorne

    Joan

    • Glenat
    • 6 Décembre 2006

    Quel que soit son sexe, le capricorne est rassurant, lucide, discipliné, structuré, cohérent, persévérant, bosseur, ambitieux, responsable, fidèle, secret, solitaire, orgueilleux, imperturbable, distant, moraliste, lent, radin, frustré, profond mais surtout très sérieux.

  • Astrovérité ; Balance

    Joan

    • Glenat
    • 19 Septembre 2007

    quel que soit son sexe, la balance est sociable, romantique, diplomate, intelligente, attentionnée, tolérante, dévouée, sensible, raffinée, séduisante, généreuse, mondaine, indécise, narcissique, futile, superficielle, neutre, volage, fragile mais surtout très gracieuse.

  • L'astrovérité ; gémeaux

    Joan

    • Glenat
    • 13 Mai 2009

    Pour tout savoir sur les Gémeaux, ces inconnus. Et pour rire beaucoup, aussi !

    L'astrologie, de la foutaise ? Allons bon ! Lorsqu'elle est confiée à des amateurs, peut-être ! Ce qui n'est pas le cas de Joan : son don d'observation de ses prochains lui a permis de dégager quelques grands traits de caractères communs à tous les natifs d'un même signe.Vous doutez ? Alors c'est que vous êtes Balance ! Vous riez de bon coeur ? Alors vous êtes Bélier, sans aucun doute... Et si vous êtes Gémeaux, il y a fort à parier que votre tempérament curieux vous emmènera vers L'Astrovérité Gémeaux, qui vous révélera tout de vous avec humour. Mais avec une acuité qui risque fort de vous laisser pantois !

  • Anna, petite orpheline solitaire envoyée sur la côte est de l'Angleterre pour profiter du climat, va, entre deux rêveries à travers les dunes s'avançant dans la mer, rencontrer la fantasque Marnie et la paix intérieure qu'il y a à s'ouvrir au monde. Mais à peine découvre-t-elle le bonheur de l'amitié que Marnie disparaît... D'une écriture délicate et pudique, construit autour d'une relation aussi intemporelle que mystérieuse, ce roman empreint de poésie et de douceur est bien plus que la parenthèse magique d'une jeune fille en quête d'elle-même, Souvenirs de Marnie, de Joan G. Robinson est une évocation de la jeunesse où le besoin d'être et d'être accepté semble si vital qu'il en devient douloureux, c'est une oeuvre captivante, un classique chargé d'émotion.

  • L'Entité noire est vaincue, Terra Amata s'est reformée. Arpentant la planète en quête d'aventures, Marvin Rouge et Zakûtu se retrouvent confrontés à des milliers de personnes de toutes races et de tous âges qui cherchent à tuer le jeune lapin. Leur comportement étrange ne fait aucun doute, ils sont possédés. Mais alors qui se cache derrière cet acharnement ?

  • Après leur rencontre dans le premier tome de leurs aventures, Poisson et Chat sont devenus inséparables. Les voici décidés à aller tout au bout de la mer, là-bas, où naissent les vagues... Mais comment faire quand l'un ne sait pas nager, que l'autre ne peut pas marcher et que l'on est aussi différents ? !

  • Grace se donne pour mission de témoigner de l'histoire de Charlotte. Les deux femmes sont américaines, leurs chemins se croisent dans une petite république d'Amérique centrale où Grace vit depuis des années. Quand Charlotte s'y installe pour tenter de retrouver sa fille Marine, elle ne soupçonne pas que son destin va se jouer dans ce pays rongé par la violence et la corruption. Grace, placée au coeur de la classe dirigeante de l'État par son mariage, essaie de l'aider, même si elle est incapable de comprendre les passions de Charlotte, une femme qui engage sa vie sans concessions, jusqu'à se perdre.Une remarquable enquête psychologique, irriguée par une exceptionnelle acuité de l'humain. Un roman tout ensemble intimiste et politique, à la beauté austère, parfois aveuglante pourtant, que le pessimisme stoïque de la grande Joan Didion transfigure en une admirable méditation sur la déréliction. Nathalie Crom, Télérama.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Gérard-Henri Durand

  • Tous les hommes sont égaux mais pourquoi y a -t-il des gens très riches et des gens très pauvres ?
    Pourquoi y a-t-il des gens qui travaillent beaucoup pour gagner peu d'argent et des gens qui ne travaillent pas et qui gagnent beaucoup d'argent ?
    C'est par ces mots que commencent l'album. Le ton est donné dès le départ : des phrases étonnantes, drôles, qui font réagir petits et grands, renforcées par des illustrations parlantes et colorées.
    Porté par des illustrations vives et explicites cet album présente avec simplicité et humour des concepts politiques et sociaux forts, à partir d'exemples marquants. Le point de vue qui s'en dégage est volontairement radical : les enfants ont enfin leur petit Bourdieu illustré
    />

  • En 2020, l'ultra-marathonien Joan Roch se prépare à participer au Triple Crown of 200s, trois courses d'endurance organisées aux États-Unis en septembre, octobre et novembre. Ces épreuves totalisent 1050 km et sont réservées à 200 coureurs expérimentés. Mais voilà, c'est la pandémie, les frontières sont fermées, le Triple Crown est annulé. Les fourmis dans les jambes, en quelques jours seulement, ignorant l'amplitude de l'épreuve à venir, Joan imagine un défi personnel : courir quelque 1000 km, mais dans notre Belle Province, et en 10 jours seulement. En deux semaines à peine, il prépare son épopée. L'objectif : courir le long du fleuve, de Percé jusqu'au sommet du mont Royal.
    Le livre est construit en 3 parties, comme l'Odyssée d'Homère, grande source d'inspiration de Joan. D'abord, on retrouve l'auteur au moment où il se remet à courir après une pause de 10 mois qui a suivi sa participation à six ultramarathons.
    La deuxième partie raconte sa vie après la publication de son premier livre et les épreuves qu'il a dû traverser (pression de performance, effritement de son mariage, annulation de compétitions) avant de se remettre à la course, encouragé par sa nouvelle amoureuse, Anne. La troisième partie est le journal qu'il a tenu au cours de son périple entre Percé et Montréal. Il y relate ses rencontres, ses ennuis de santé (il a contracté une bactérie qui a failli le mettre k.o.), sa fatigue, son découragement et son arrivée glorieuse au belvédère Kondiaronk.

  • Pourquoi avons-nous si souvent le sentiment d'être menacés ? Derrière la frêle barrière de la civilisation, ce sont l'intensité et la violence des processus psychiques qui sont ici révélées. Dans toute leur brutalité. Un classique de 1937 où sont étudiés le mépris et l'envie, le désir de possession et la jalousie, le goût du pouvoir, mais aussi l'amour, la culpabilité et le besoin de réparation.

  • Un jour, dans un parc, chat rencontre poisson.
    Ils n'ont rien en commun mais ont tellement envie d'être amis.

empty