• Une famille fantaisiste et tendre ; le village tout en pente ;
    La maison et son vieux jardin ; les bois et leurs étangs sauvages ; l'univers de l'école ; les saveurs d'un pays...
    A Saint-Sauveur-en-Puisaye, une petite fille grandit et se fabrique les sensations et les souvenirs dont nous enchantera, plus tard, le grand écrivain Colette.

  • Si Yvonnick a un prénom et des bras d'homme, c'est grâce à sa mère qui lui a appris à se défendre des coups. Et ces bras, elle en a bien besoin depuis que son mari, qui travaillait aux forges de Basse-Indre, n'est plus là. Yvonnick est veuve, au bord de l'expulsion, et mère d'un enfant fragile. Lorsqu'on lui propose de prendre la relève du brave homme dans ce fleuron de la sidérurgie, elle se retrousse les manches, et devient métallo. Une vie ouvrière de lutte qui ne l'empêche pas de se faire respecter des hommes ni de gagner son indépendance, et surtout, d'être fière de son travail à l'usine et de sa communauté solidaire...

  • Histoire de l'Inde

    Michel Boivin

    En ce début de troisième millénaire, l'Inde, l'une des plus anciennes civilisations du monde, a largement passé le milliard d'habitants. Elle est également le seul pays du Tiers Monde régi, sans interruption depuis son indépendance en 1947, par une démocratie laïque. Quel avenir peut-on espérer pour ce sous-continent, aussi puissant qu'il paraît parfois fragile ?
    Michel Boivin en retrace l'histoire, depuis ses origines préhistoriques jusqu'à la formation d'une république indépendante, exemple unique au monde de la construction progressive d'une identité politique distincte du modèle de l'État-nation.

  • Rock est un jeune homme assoiffé d'aventure, un Québécois fort en gueule et grand admirateur de Davy Crockett. À dix-huit ans, il lâche tout, ses études, son confort, et part dans le Yukon, sur les traces des pionniers et des chercheurs d'or si chers à Jack London.
    Au début des années 1980, sa route croise celle de Kathryn, une Calamity Jane qui tient tête à tous les machos qui l'entourent. Elle aussi a quitté sa famille pour cette région. La rencontre de deux personnalités hors du commun.
    Follement amoureux et portés par les mêmes rêves, la même quête d'absolu et de liberté, Kathryn et Rock répondent à l'appel de la forêt et décident de vivre au coeur du « bush », dans le Grand Nord canadien, selon la tradition des « coureurs des bois ».

  • De nombreux termes sont employés et valorisés lorsque l'on évoque l'accompagnement des personnes dites fragilisées : autodétermination, empowerment, autonomie, pouvoir de dire et d'agir, choisir, décider pour soi, savoirs expérientiels, pair-aidance, participation... Derrière ce riche vocabulaire, de véritables changements dans les pratiques d'accompagnement et la prise en considération de ces personnes dites fragilisées sont à relever. En effet, depuis plusieurs années, notre gouvernement, les ministères, les organismes d'Action sociale, l'ensemble des établissements et services médico-sociaux, les associations qui les gèrent, l'Éducation nationale, et surtout les personnes ellesmêmes demandent à ce que soient posées les bases d'un « vivre ensemble » respectueux de la parole de la personne. Ces préoccupations, éminemment humanistes, font écho aux mutations engagées autour de l'école et la société inclusives. Elles exigent de l'ensemble des acteurs le partage de conceptions ancrées dans l'accès au droit et l'exercice de la citoyenneté sans entrave ni condition. Notre ouvrage propose de faire le point sur des concepts de plus en plus utilisés et sur lesquels il convient de se mettre d'accord, et de les mettre en lien avec la « vraie vie » grâce aux personnes elles-mêmes, aux associations et aux professionnels qui ont tous participé à l'écriture de ces idées. De nombreux exemples viennent rendre concret l'aspect théorique de concepts, expliqués de manière très accessible pour proposer un cadre de pensée dans lequel l'ensemble des acteurs apporte son coup de peinture et ses perspectives. Cet ouvrage sera le premier, en France, à proposer une lecture claire et liée de l'ensemble de ces concepts hautement d'actualité. Il est donc plus qu'attendu et c'est aussi le cas à l'international puisque, pour la première fois également, nous compilons, en plus des nôtres, les apports et connaissances de nos collègues suisses, belges et canadiens qui ont directement participé à la rédaction de ce livre. Enfin, les associations, les familles et les personnes elles-mêmes demandent elles aussi à pouvoir se saisir de toutes ces idées pour mieux cerner les implications directes qu'elles peuvent avoir sur leur quotidien...

  • Sur les landes battues par les vents et les vagues du Cap de La Hague, il se disait encore, à la fin du XIXe siècle, que les « bergers blancs », qui louaient leurs bras à la saison, venaient de la mer. Les paysans craignaient ces hommes libres, à la peau diaphane d'albinos, arborant à l'épaule un tatouage de bateau au mat brisé : des jeteurs de sort, qui pouvaient lire l'avenir dans les mains et les eaux dormantes...
    Puisant son inspiration dans les souvenirs des habitants de cette partie la plus secrète de la Normandie, la romancière Catherine Ecole-Boivin nous entraine sur les pas de Léo, le berger un peu sorcier, et de sa fille adoptive Katica, « La Dormante », dotée d'un étrange pouvoir de guérison.
    Traversant un demi-siècle d'Histoire, cette grande saga, où passions et émotions sont indissociablement mêlées aux forces mystérieuses de la nature, redonne vie à un monde rural oublié.

  • Trois individus qui trempent dans le voyeurisme, la pornographie, le cannibalisme et la nécrophilie. Une étudiante universitaire menant une vie bien rangée qui se retrouve à la morgue après avoir consommé du Flakka. Un tueur à gages qui revient dans sa ville natale afin de mettre sa soeur en terre et qui découvre de troublantes vérités à son sujet. Une rousse excentrique à la libido débridée et dénuée de tout sens moral, capable de pervertir les âmes les plus pures.
    Une version contemporaine et vulgaire du conte classique présentant trois petits cochons n'ayant rien à voir avec ceux des films d'animation. Une chose est certaine : vous devrez retenir votre souffle.

  • « Paysan, je vis depuis quatre-vingt-huit ans sur une terre à cailloux. Chaque jour j'écris mes pensées. Raconter ma vie, c'est pour moi un peu comme baratter mon beurre, le même baratin, sauf que c'est moins difficile pour les bras. Des pensées me préoccupent, comme celle des gens qui sont trop vivants aujourd'hui et notre terre qui devient morte. Bien sûr, bientôt je serai débagagé, parti pour de bon. En laissant une trace minuscule de moi, je souhaite seulement que l'on se souvienne que je n'ai rien voulu du bonheur et je l'ai rencontré quand même, en regardant mes vaches ne manger que de l'herbe et des fleurs. » Paul Bedel raconte comment, en trois décennies, un monde rural, immobile ou presque depuis des siècles, a disparu. Un chant d'amour pour la terre.

  • Le 30 octobre 1871 naissait à Sète Paul Valéry. Pour célébrer son oeuvre, chaque année la ville accueille d'éminents spécialistes ou héritiers du poète, français et étrangers, réunis par Maïthé Vallès-Bled, avec le soutien de l'Académie française. Les Journées Paul Valéry 2019 rassemblent dans le présent volume des interventions de : Martine Boivin-Champeaux, Régis Debray, Bruno Doucey, Thomas Golsenne, Pilar González España, Tsutomu Imai, Michel Jarrety, Antoine Rouart, Vincent Rouart et Bernard Vouilloux.

  • Depuis son jeune âge, Hans Christian Andersen se savait différent des autres. Il a écrit Le Vilain Petit Canard comme une métaphore de sa propre vie. Dans cette nouvelle version sanglante, le personnage principal nous relate une existence beaucoup plus funeste... Un informaticien orphelin aspirant à une vie plus palpitante, qui ne trouve le réconfort que dans les jeux vidéo. Une intrigante voisine aux mystérieuses sorties nocturnes. Une bande de marginaux dirigée par un personnage controversé se faisant appeler Démon. Un nightclub clandestin recelant un passage vers l'antichambre de l'enfer.

  • Voici le témoignage d'un homme né en 1927, qui a observé pendant toute son enfance son père rebouteux et hérité de sa mère l'incroyable don de soigner zonas et brûlures.
    Grâce à ce précieux legs, il ira, itinérant, soulager les souffrances des uns et des autres, entre le Mont-Saint-Michel et la Bretagne. Avec lui, on pénètre un univers où la raison lâche parfois prise quand le corps et les mots guident les gestes du soignant.
    D'une rare humanité, cet homme déroule le fil de sa vie ponctuant ses confessions d'histoires surprenantes au coeur d'une campagne presque disparue à conserver au sein de notre mémoire collective.

  • En 1943, leur réseau de Résistance a été décimé. Les hommes qui le composaient, tous francs-maçons, se vouaient une confiance aveugle. Ils ne pouvaient imaginer qu'un traître les vendrait aux Allemands. La paix revenue, ils ne sont plus que sept survivants, qu'une seule pensée anime désormais : la vengeance ! De nouveau réunis dans leur loge, ils tentent de faire éclater la vérité en réveillant les spectres du passé.

  • « Je suis un paysan du mot pays. Parce que j'ai refusé les engrais et les pesticides pour ma terre, longtemps on a dit de moi que j'étais un arriéré. Je l'ai nourrie de fumier et de varech. Je ne veux pas tuer ma terre vois-tu. Tuer la terre, c'est selon moi, tuer l'humain. » Paul Bedel.
    Cet ouvrage, conçu par Catherine École-Boivin avec Paul Bedel avant qu'il ne nous quitte en septembre 2018, est un hommage au paysan poète de la presqu'île de la Hague en Cap-Cotentin, révélé par un documentaire cinéma qui l'avait fait connaître dans la France entière : Paul dans sa vie.

    Ce livre inédit est un recueil de ses pensées, illustré de photographies et de pages manuscrites de ses carnets, pour la première fois révélées. Les paroles de sagesse que Paul Bedel nous laisse en héritage.

  • Dix jours après l'ouverture des portes du ciel, le Cosmos s'incarne aux quatre coins de l'univers.
    A l'échelle des hommes, le seigneur de Latroce continue son oeuvre de fureur et de chaos, animé par une colère inépuisable. Maître Kobayashi, quant à lui, arpente la voie de l'Enfant, essayant de trouver le véritable sens à son enseignement : « Semez le Chaos dans l'Harmonie, comme le projectile sème le trouble dans l'eau immobile. Répandez de l'Ordre dans le Désordre quand le Faux gagne sur le Juste. Propagez la subversion créative quand la Loi devient indigne. Cultivez le Beau et le Bon. » A la lumière de la Fleur de Dieu, un spectaculaire dénouement se profile.

  • Chaque matin, un vieil homme très routinier se lève, mange son petit-déjeuner et sort s'occuper de ses fleurs. Accompagné de son petit chien, Lucien, le vieil homme, s'assure de ne jamais déroger de sa routine. Il déteste la nouveauté. Mais voilà qu'un jour de grand vent, une bourrasque lui apporte une feuille de journal avec son horoscope dessus. On lui annonce : « Un évènement inattendu viendra briser votre routine. » Le cauchemar pour un homme qui n'aime pas les surprises.

  • Un livre stupéfiant de prouesse technique qui, au fil de l'histoire, fait apparaître des mots, comme par magie !

    Bric-à-brac magique emmène les petits et les grands à la découverte des secrets des magiciens, dans un jeu de décodage autour des mots et de la typographie.
    Grâce à la superposition successive de feuilles découpées (et à la technique de la découpe laser), le lecteur va découvrir les accessoires des plus grands mages, révélés un à un : balai, cheminée, armoire, cape d'invisibilité, machine à remonter le temps, boule de cristal, baguette magique... pour finir par l'objet magique par excellence, celui qui nous emmène dans des mondes merveilleux : le livre.

  • Bataille de Paris (la) La Bataille de Paris, réalisée par Chauvel, Boivin et Henninot, est le 1er tome de WW.2.2, une uchronie aux allures de récit de guerre.

    Goering lance l'offensive sur la Belgique et la France. Mais des pluies torrentielles mettent fin aux espoirs d'une victoire rapide pour la Wehrmacht. Les Allemands ont pour objectif de prendre Paris. Vidée de ses occupants, la capitale est défendue par de petits groupes de soldats français. L'un d'eux, commandé par le sergent Meunier, va jouer un rôle décisif dans la bataille qui s'annonce, le premier tournant de la guerre que sera la bataille de Paris.

    Ce 1er tome de WW.2.2 commence par un prologue qui présente l'idée autour de laquelle se construit cette bande dessinée hors du commun : un homme raconte comment, en novembre 1939, il a tué Adolf Hitler.

  • Malgré la promesse qu'il a faite à Maya, Sokar est plus que jamais déterminé à se rendre sur Arkahz afin d'aller délivrer Mendoza, son précédent maître, des griffes du sorcier diabolique Mercurus, sans oublier de rapporter l'oeil-qui-voit-tout. Il doit d'abord trouver une façon de traverser l'océan le plus rapidement possible, tout en gardant sa mission secrète. Il finit par dénicher un moyen de transport plutôt efficace. Dès qu'il pose le pied dans le royaume du roi Guérak, les ennuis lui tombent dessus. Sokar savait ce territoire hostile, néanmoins ce qu'il affronte dépasse tout ce à quoi il s'était attendu. Au cours de son périple, Sokar frôle la mort. Il est secouru par une vieille dame qui se met en tête de l'aider avec le peu de moyens qu'elle possède. Ce qu'elle lui enseigne vient ébranler les convictions du garçon. Qui sont les bons ? Qui sont les méchants ? Sokar découvre que tout n'est qu'une question de point de vue...

  • Sokar est un fermier de seize ans qui habite à Bohmstad avec ses parents adoptifs. Il rêve d'avoir une vie d'aventures et d'intrigues, tout en sachant que ce rêve lui est inaccessible. Jusqu'à ce qu'il croise Viggen, un maître de l'Ordre des moines-guerriers Ahkena, doué de facultés magiques. Suite à la mort des parents de Sokar, Viggen décide d'emmener Sokar avec lui car il découvre que le garçon posséde également des facultés magiques, un prérequis essentiel pour être admis dans l'un des monastères. Pour Sokar débute alors une nouvelle vie en tant qu'apprenti au Monastère forestier, où il y apprend à maîtriser ses nouveaux pouvoirs. Au fil des missions avec son maître, Sokar découvre qu'une sombre menace plane sur l'Ordre.
    />

  • Sokar éprouve des difficultés à s'adapter à son nouveau maître au Monastère portuaire. En effet, il est encore en deuil de Viggen, son précédent maître, et il trouve que son apprentissage ne progresse pas assez vite à son goût. De plus, Maya semble éviter sa compagnie à tout prix. L'enquête que Sokar mène avec son maître à propos d'une secte qui fomenterait un complot contre la couronne l'oblige à se rendre régulièrement à Rubyliss, où il s'intéresse à une jolie inconnue qui commet différents larcins. À la même période, les forains débarquent en ville avec un nouveau devin, un individu louche qui cache sa réelle identité pour de funestes raisons. Puis, en cherchant à se réconcilier avec Maya, Sokar découvre l'existence de la guilde des voleurs d'une façon bien désagréable.

  • Printemps 1944. Le sergent Meunier (au coeur du tome 1), devenu lieutenant, est désormais un soldat aguerri, rompu à toutes les formes de combat et aux missions les plus dangereuses. Mais celle qu'on lui confifififififie ici relève de l'impossible : placé à la tête d'une unité parachutée sur l'Allemagne, il doit neutraliser une arme nucléaire prête à être utilisée. Lucide, Meunier se prépare au pire, mais il est loin de se douter de ce qui l'attend là-bas, dans l'Allemagne d'un régime nazi agonisant et de ses camps de la mort.

  • Sokar poursuit sa formation au Monastère volcanique et dès son arrivée, le Grand Maître lui assigne un nouveau mentor. Toutefois, cette nomination est une surprise pour tous; elle ne laisse personne indifférent. Au fil des jours, maître et apprenti tentent de s'apprivoiser, tant bien que mal. De plus, Sokar fait d'étranges rêves à propos d'une épée et d'une boule de cristal. Maya, quant à elle, se découvre une nouvelle aptitude lors d'une invasion à Narcitta. Et Mercurus, le sorcier arkahzien, parvient à découvrir où se trouve l'oeil-qui-voit-tout. S'il met la main dessus, plus rien ne pourra empêcher la prophétie d'Orrotaresh de se concrétiser.

  • Catherine la poule est dépensière à l'excès. Elle achète tout et n'importe quoi : vêtements, meubles et gadgets en tous genres, quitte à finir criblée de dettes. Elle est la « reine du shopping » et des cartes bleues. À quoi bon économiser quand on sait que son temps est compté ?

    Ainsi, quand son heure est venue et qu'on lui demande de se confesser, Catherine n'a pas un seul regret !

empty