• Megan Rapinoe est une des athlètes les plus marquantes de la scène sportive mondiale. En parallèle de son succès professionnel sur les terrains de foot, elle est aussi devenue une icône et un modèle pour des millions de personnes en s'exprimant avec courage sur les enjeux sociétaux les plus importants.

    Élevée dans une petite ville conservatrice du nord de la Californie, benjamine d'une fratrie de six enfants, Megan Rapinoe a quatre ans lorsqu'elle tape dans son premier ballon. Son talent pour ce sport est une évidence. Si ses parents encouragent son amour pour le foot, ils l'incitent également à s'engager auprès des plus démunis.

    Son enfance, aux côtés de sa soeur jumelle adorée Rachael, est marquée par la tragique addiction à la drogue de son frère Brian. Militante dans l'âme, elle est la première joueuse de football à faire son coming-out dans les médias en 2012, puis en 2016, elle n'hésite pas à s'agenouiller pendant l'hymne nationale en soutien au joueur Colin Kaepernick, parti en guerre contre les discriminations raciales et les violences policières. Son refus public et catégorique de se rendre à la Maison Blanche après la victoire à la Coupe du monde 2019 a fait couler beaucoup d'encre, tout comme l'action en justice qu'elle a intentée avec ses coéquipières contre la fédération américaine de football pour obtenir une rémunération égale à celle de l'équipe masculine. Férocement anti-Trump, elle a apporté son soutien à Joe Biden dans la course à la Maison Blanche.

    Comme elle l'a déclaré après la victoire au mondial de l'équipe américaine à New York en 2019 : « C'est notre responsabilité de rendre le monde meilleur. »

  • LE CARNET DE BORD D'UN IMMENSE CHAMPION.
    Après son triomphe aux Jeux olympiques de 2018 (trois médailles d'or), Martin Fourcade peine à retrouver ses sensations. La saison post-olympique s'apparente à un calvaire, au point qu'il se demande s'il n'a pas perdu la flamme et les qualités mentales et physiques qui ont fait de lui le plus grand biathlète de l'histoire. Alors, à l'aube de ce qui deviendra sa dernière saison, il entame une opération de reconquête sans certitude, mais avec une immense détermination.
    Un dernier tour de piste est le carnet de bord touchant, sincère et circonstancié de cette renaissance : du premier jour de compétition de présaison jusqu'au franchissement de l'ultime ligne d'arrivée, épilogue d'une saison haletante, point final d'une carrière en or.
    On découvre l'homme, le passeur, le père derrière le champion. Et on comprend encore mieux comment et pourquoi il est devenu une légende du sport.

  • Didier Deschamps : la victoire et rien d'autre Nouv.

    En remportant la Coupe du monde 2018, comme sélectionneur de l'équipe de France de football, vingt ans après l'avoir brandie en capitaine valeureux d'une autre équipe de France, Didier Deschamps a repoussé un peu plus loin les limites que l'on fixe généralement aux gens normaux. Il était devenu depuis longtemps un héros du quotidien, le voilà, ad vitam aeternam, dans la peau du personnage ordinaire qui, après s'être inventé un destin exceptionnel, n'en fi nit plus de le peaufiner. Et après ?
    Il reste un mystère et un homme simplement complexe parce qu'habité de tant de doutes, de douleurs vraies ou formatées.
    Après quoi court-il ? Sans doute ne s'est-il pas lancé à la poursuite du bonheur et toutes les pages de ce portrait sans concession le révèlent. Personnage hanté par ses failles et par ses rêves toujours inassouvis, il semble vivre toujours un divorce déchirant entre ce qu'il voudrait être et ce qu'il est réellement. Puisque la conquête est son oxygène, l'Euro qui se profile peut lui apporter un nouveau bonheur infini. Même si, pour lui, l'éternité ne dure qu'un instant.

  • Le 11 juillet 1961, le calme estival est perturbé par une tempête que personne n'a vu venir. La France entière est touchée. Les pins se couchent dans les Landes tandis que les bateaux font naufrage en Bretagne. Dans le massif du Mont-Blanc, sept alpinistes, persuadés qu'il s'agit là d'un orage passager bivouaquent à quelques mètres du sommet du Pilier du Frêney, en attendant une accalmie qui ne viendra pas. Parmi eux : Pierre Mazeaud et Walter Bonatti. Mais la tempête ne se calmera pas, la foudre tombera et seuls trois des compagnons s'en sortiront. Ils seront récupérés dans un état de fatigue extrême. C'est le récit de cette lutte pour la vie que raconte Virginie Troussier à partir du témoignage des survivants.

  • Muhammad Ali ; un destin americain Nouv.

    Spécialiste de la boxe, Alexis Philonenko signe une biographie remarquable et remarquée de Muhammad Ali. Il s'attache à la singularité du personnage et raconte comment il déstabilisait ses adversaires avant et après le combat, comme son jeu de jambes est devenu un art de la danse. L'auteur revient sur le parcours de la légende de la boxe et se livre à une réflexion sur l'art du combat.

  • Ayant poussé la porte de la ferme « Les Gouttes » à Masbaraud-Mérignat, où Maria et Martial Poulidor sont métayers, Christian Laborde ressuscite l'enfance paysanne de Raymond, avec les bêtes et les arbres, les contes en occitan, et les Résistants que l'on ravitaille. Tout, dans cette enfance et ce pays, est beau et brutal, rude et merveilleux. La Creuse a donné à Raymond une force incroyable: il monte sur un vélo de fortune, et, le 2 août 1956, dans le Bol d'Or des Monédières, les disperse tous façon puzzle. Qui est donc ce coureur plus applaudi que moi, qu'on appelle La Pouliche ? demande, agacé, Louison Bobet ? C'est Raymond 1er. L'épopée vient de commencer.
    Les mots savoureux d'un Laborde affûté embarquent le lecteur chez Mercier, dans le bureau d'Antonin Magne où Raymond signe, en septembre 1959, son premier contrat, dans les bosses cambrées d'un Milan-San-Remo que Poulidor transforme, le 19 mars 1961, en Milan-San-Raymond, sur les pentes surchauffées du Puy de Dôme où il rendez-vous, le 12 juillet 1964, avec la légende et Jacques Anquetil, sur le bord des routes de France où des milliers de supporters s'agglutinent pour l'acclamer, dans les lacets du Pla d'Adet où il signe, le 15 juillet 1974, à 38 ans, un de ses plus beaux exploits sur le Tour...
    Poulidor by Laborde... un champion par un écrivain. Si la France était peuplée de Poulidor, elle roulerait en tête et sourirait.

  • Transamericana ; 6000 kilomètres à la rencontre d'un autre pays Nouv.

    En 2017, Rickey Gates a parcouru 3700 miles à travers les États-Unis avec ses chaussures, un sac à dos et la curiosité d'un anthropologue voulant explorer son pays, une Amérique divisée au lendemain de l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche.
    Rickey a dormi sous la pluie, couru des nuits entières. Il a enduré tous les défis mentaux et physiques d'une telle traversée, nourri par des hot-dogs de station-service.
    Dans Transamericana, Rickey Gates documente cette expérience épique, de la Caroline du Sud à San Francisco, partageant ses notes et réflexions, des interviews et plus de 200 photographies des personnes et des lieux, ordinaires et extraordinaires, rencontrés en cours de route.

  • Véritable phénomène planétaire des circuits automobiles, Lewis Hamilton est un recordman absolu : premier pilote de couleur à ce niveau de compétition, plus jeune champion du monde, il est, avec Schumacher, le pilote le plus titré de l'histoire de la Formule 1.
    Mais au-delà de son impressionnant palmarès, Lewis Hamilton est une énigme. Cette biographie dévoile la véritable histoire de ce sportif star dont la famille a émigré en Angleterre pour fuir la pauvreté.
    On découvre un homme souvent habité par le doute, meurtri par les humiliations racistes et que rien ne prédestinait à un tel succès. Un homme tout en nuances, adepte du véganisme, engagé pour la diversité, mais aussi jet-setteur et homme d'affaires redoutable. C'est le portrait intime d'un véritable champion. Authentique et vrai.

  • Son enfance derrière son père Joseph - lui aussi basketteur -, ses premiers pas en Europe, l'explosion de la NBA. Tout au long de son immense carrière. Kobe n'a jamais été un joueur facile à entrainer. Déjà à l'âge de 15-16 ans. il avait décidé qu'il voulait devenir le plus fort de tous les temps, et il était déterminé à atteindre son objectif. Après tout, s'il n'avait pas agi de la sorte, avec une détermination aussi obsessionnelle, Kobe n'aurait peut-être pas accompli tous les exploits qu'on lui connait, y compris ce match d'adieu sous forme de One Man Show, avec 50 tirs et 60 points au tableau d'affichage. Le dernier de ses nombreux records.

    Ce livre, plein d'anecdotes peu connues, nous raconte la vie et la carrière de l'inoubliable Black Mamba, depuis son enfance et ses années passées en Italie. Lorsque le très jeune prodige du ballon orange enchantait les spectateurs par ses dribbles pendant la mi-temps des matches joués par son père.

  • 90 portraits de sportives françaises extraordinaires, représentant 22 disciplines, du début de xxe siècle à nos jours. Titres et records, médailles aux Jeux olympiques ou aux championnats du monde venant récompenser leurs efforts, parfois dans des conditions difficiles et avec des moyens dérisoires qui furent longtemps ceux du monde amateur. Au fil des ans, ces femmes exceptionnelles ont obtenu  la reconnaissance de leurs homologues masculins et du public, au fur et à mesure qu'on leur ouvrait les portes de nouveaux sports longtemps réservés aux athlètes masculins. Après les intrépides à la recherche d?exploits aériens et automobiles, les championnes de tennis,  de patinage artistique et de l?athlétisme, sont apparues les skieuses, les nageuses, les cavalières, les cyclistes et toutes celles évoluant dans les sports collectifs. De Suzanne Lenglen et Adrienne Bolland à Marie-José Pérec et Estelle Mosely, en passant par les s?urs Christine et Marielle Goitschel, Christine Caron, Colette Besson, Florence Arthaud, Jeannie Longo, Roxana Maracineanu ou Laure Manaudou, elles méritent toutes le titre de « reine de France ».

  • En près de 30 ans, les hommes de Daniel Costantini, Claude Onesta puis Didier Dinart ont acquis un palmarès d'anthologie : champions olympiques en 2008 et 2012, sextuples champions du monde (1995, 2001, 2009, 2011, 2015, 2017), triples champions d'Europe (2006, 2010, 2014), sans oublier les nombreuses médailles de bronze et d'argent obtenues lors des autres éditions de ces mêmes compétitions (finalistes à Rio). Ce n'était pourtant pas gagné ! Lorsque Daniel Costantini reprend en main la sélection en 1985, l'équipe de France est reléguée en Mondial C, la troisième division du handball. En quelques mois, grâce à un travail acharné et une volonté de fer, l'optimisme revient.

    La France croit enfin en ses chances. Les bons résultats ne tardent pas à arriver et ne quitteront plus vraiment cette équipe de champions !

    Dans cet ouvrage, Eric Clert, chef des sports Sud Isère au Dauphiné Libéré et Yann Hildwein qui suit le hand pour L'Équipe, reviennent sur le parcours hors norme de cette bande de copains capables de toutes les excentricités mais imbattables sur le terrain. Des Bronzés aux Experts en passant par les Barjots et les Costauds, ce sont plus de 30 ans de succès et de folie qui sont retracés dans ce livre.

  • Son visage a fait le tour des médias du monde entier. À 26 ans, grâce à une photographie prise au Parc des Princes sur laquelle Grégoire Akcelrod porte le maillot du PSG, le CSKA Sofia, le meilleur club bulgare habitué des coupes d'Europe a cru voir en lui une star parisienne ! Et décide de le recruter !
    Le début d'un rêve ? Il est vrai que, dès son plus jeune âge, Grégoire n'a qu'un objectif : devenir footballeur professionnel. Malgré l'opposition de son père, mais avec le soutien de sa grand-mère - l'ex-compagne de Maurice Chevalier -, il y parviendra, devenant l'un des rares footballeurs français à avoir tenté sa chance sur tous les continents, ou presque.
    Dans cet incroyable récit autobiographique à la fois drôle et émouvant, Grégoire Akcelrod raconte son parcours hors norme, qui prouve qu'il faut toujours croire à ses rêves. Alors, filou ou obstiné ? Imposteur ou génie ayant compris avant les autres les règles du milieu ? Le « Rocancourt du foot » raconte sa folle aventure.

  • 1950 : Maurice Herzog est le premier à gravir un sommet de plus de 8000 mètres avec Louis Lachenal. Comme cela se fait souvent à l'époque, il interdit à son compagnon, par contrat, de publier le récit de cet exploit. Lui seul le peut. Ce sera Annapurna, premier 8000. Et le succès que l'on connaît. 1956 : les carnets que Louis Lachenal a tout juste terminé d'écrire avant sa mort sont publiés de manière posthume, entièrement revus et coupés par Maurice Herzog lui-même, qui donne de Lachenal l'image d'un fou. 1996 : Michel Guérin, un an après la création de sa maison d'édition, publie la version non censurée des Carnets du vertige de Louis Lachenal en version illustrée. La famille Herzog intente un procès. Le livre est retiré de la vente. Aujourd'hui, il est temps de faire un pas de plus au-delà de la polémique, et d'écouter la belle voix « a cappella » de Lachenal. De l'Eiger à l'Annapurna s'approche au plus près du livre que Lachenal avait commencé à écrire dans les derniers mois de sa vie : tous ses textes, et seulement ses textes. Car leur puissance et leur beauté brute n'ont pas pris une ride. Ils seront accompagnés par un appareillage de notes, textes introductifs, et par des dessins et documents de l'auteur fournis par sa famille.

  • Tout commence en 1929, à Narrosse, minuscule village des Landes, où les parents d'André Darrigade sont métayers. Pour échapper à ce labeur, André prend le vélo par les cornes et devient champion cycliste, sur la piste et sur la route.
    Christian Laborde raconte, avec lyrisme et précision, l'épopée de Darrigade, le sprinteur des Trente glorieuses, champion de France, champion du monde, vainqueur des Six Jours de Paris, héros magnifique du Tour de France qu'il dispute de 1953 à 1966, remportant 22 étapes, s'emparant tantôt du maillot jaune tantôt du maillot vert. Et l'on croise, dans ce livre, Fausto Coppi, Ferdi Kübler, Guy et Roger Lapébie, Hugo Koblet, Jean Robic, Louison Bobet, Rik Van Looy, Rik Van Steenbergen... Et l'on entend, dans ce livre, Luis Mariano, Les Soeurs Étienne, Les Frères Jacques, Charles Trenet, Dario Moreno et, bien sûr, l'accordéon d'Yvette Horner.

  • Né dans les bas-fonds de Buenos Aires, dans une pauvreté extrême, Diego Armando Maradona a révolutionné le football, ambiancé des stades dans le monde entier et placé définitivement l'Argentine sur une carte en gagnant une Coupe du monde à lui tout seul. L'homme, qui a feinté plusieurs fois la mort, est à l'image du joueur qu'il fut : inclassable.
    Ce livre collector et ultra-documenté perce enfin tous les mystères de l'enfant terrible du football mondial.

  • Tyson Fury, mon autobiographie

    Tyson Fury

    • Marabout
    • 30 Septembre 2020

    Dans son autobiographie, Tyson Fury retrace son parcours exceptionnel. Né et élevé à Manchester, Fury ne pesait que 500 grammes à sa naissance. Prématuré de trois mois, il a grandi pour devenir l'un des champions du monde des poids lourds les plus marquants de l'histoire de la boxe.

    Le «Gypsy King» est à ce jour toujours invaincu en 31 combats professionnels ; il en a remporté 30, dont 21 par K.-O. Sa victoire la plus célèbre est survenue en 2015, quand il a étourdi le champion de longue date Wladimir Klitschko, réunifiant ainsi les titres mondiaux WBA, IBF et WBO des poids lourds. En raison de problèmes de drogue, d'alcool et de santé mentale, il n'a pas combattu pendant plus de deux ans, contraint de rendre ses ceintures mondiales. La plupart le pensaient perdu à jamais pour la boxe...

    C'était mal connaître la force mentale et pugilistique de Tyson Fury. Son incroyable come-back, face à Deontay Wilder, en a témoigné.

    «Je m'appelle Tyson Luke Fury et, comme chacun d'entre nous en ce monde, je suis imparfait. Je souffre de problèmes de santé mentale et de troubles obsessionnels compulsifs. Il se trouve aussi que je suis le boxeur no1 mondial chez les poids lourds.»

  • Solo intégral

    ,

    • Guerin
    • 16 Avril 2019

    A l'occasion de cet exploit et de la sortie internationale du film événement Free solo, qui a remporté l'Oscar du meilleur film documentaire en février dernier, Guérin réouvre les pages de Solo intégral, biographie publiée en 2016. Jamais une édition n'a autant mérité d'être revue et augmentée : revue par le rêve, augmentée de l'inimaginable. Acte I : Solo intégral d'Alex Honnold est la fascinante confession d'un adepte de forme la plus spectaculaire de l'escalade : le solo intégral consiste à grimper sans corde et sans matériel. La chute est inévitablement sanctionnée par la mort. Alex est le plus doué de ces soloïstes. Vous allez dire « fou », « suicidaire » ? Dans ce livre autobiographique, Alex raconte le chemin qui l'a conduit à cette pratique et prouve que c'est l'exact contraire : il est un modèle de sang-froid, de lucidité, de raison. Lorsque nous avons traduit et publié la première édition du livre, en 2016, Alex était déjà une star aux États-Unis. Sur la scène du Grand Rex, il a tenu 2000 personnes en haleine par son charisme. Les lecteurs ont suivi. Solo intégral s'est vendu à ce jour à plusieurs milliers d'exemplaires..

    À la fin du livre, il passe en revue les défis susceptibles de l'inspirer et reconnaît penser au solo intégral d'El Capitan, joyau du Yosemite, en Californie, la plus grande paroi verticale du monde : 900 mètres de granit lisse, compact, minces fissures et écailles minuscules. Ceux qui en ont fait la première ascension dans les années 1960 y ont passé des semaines et ont planté des centaines de pitons. Un objet chutant de n'importe quel point de la paroi s'écrasera à son pied sans l'avoir touchée. Idem pour un corps. Acte II : Le 3 juin 2017, Alex Honnold a réalisé son rêve. En 3h56, sans corde, il a gravi la voie Freerider. « Le solo du siècle » ont dit beaucoup de connaisseurs. « Le plus dangereux jamais réalisé » a ajouté le National Geographic. Son ami Jimmy Chin l'a filmé, et a réalisé un film haletant "Free solo". Après l'ascension, Alex a repris la plume. Il a écrit deux longs chapitres pour raconter cette ascension d'anthologie, et le tournage. Deux chapitres qui justifient à eux seuls de replonger dans le destin hors norme d'Alex Honnold.

  • On ne m'a pas volé l'Everest

    Lydia Bradey

    • Guerin
    • 20 Février 2020

    En 1988, l'alpiniste néo-zélandaise Lydia Bradey devient la première femme à réussir l'ascension de l'Everest sans bouteilles d'oxygène. Qui le sait ? Personne ! Lydia a été dépossédée de son succès par ses propres compagnons d'expédition : la laissant sur la montagne, ils sont partis aussitôt à Katmandou crier haut et fort qu'elle avait triché. C'était faux, injuste, révoltant, et Lydia a mis des années à le surmonter. Trente ans plus tard, la vérité rétablie, guide réputée, elle conduit des clients sur les 8 000 et revient sur cette blessure. Mais loin d'être un règlement de comptes, son autobiographie est une déclaration d'amour à la montagne. L'itinéraire d'une iconoclaste qui se promène - en dansant - sur l'Himalaya, sans jamais s'user.

  • Formé en France, Tony Parker est le premier basketteur à avoir conquis l'Amérique, le pays du basket. Il est le premier joueur français à avoir été sacré champion NBA (quatre fois) et est également le premier joueur européen récompensé par un titre de MVP des finales.
    Fer de lance de l'équipe de France, il l'a menée en 2013 au titre de championne d'Europe. Il est, de par ses statistiques et son palmarès, considéré comme le meilleur basketteur français de tous les temps.
    Il détient l'un des plus grands palmarès du sport et compte parmi les personnalités préférées des Français depuis qu'il a accédé à une immense notoriété "people" lors de son mariage avec l'actrice américaine Eva Longoria. Divorcé depuis, il ne cachera rien dans ce livre de son existence et dévoile l'envers du décor du sport de haut niveau, depuis ses débuts à Rouen, puis à l'INSEP et au PSG, jusqu'à ses premiers pas en NBA et son statut de meilleur joueur du monde.
    Au-delà de ces aspects, Parker, qui vient de mettre fin à sa carrière sportive, explique comment et pourquoi il est devenu président et actionnaire majoritaire du club français de l'ASVEL Lyon-Villeurbanne depuis 2014. Il a décidé d'en faire le meilleur club européen et a investi dans de nombreuses sociétés françaises. Il vient par exemple d'acquérir la station de ski du Vercors Villard-de-Lans.
    Désormais homme d'affaire, Tony Parker entend faire de ce livre le marqueur de sa reconversion, le point d'orgue définitif de son immense carrière sportive.

  • Mon jeu

    Luka Modric

    Luka Modric, Ballon d'or et quadruple vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid nous dévoile les coulisses de son incroyable carrière. Rien n'a été simple pour Luka, de son enfance en pleine guerre de Yougoslavie à son parcours de jeune joueur professionnel. Rien ne prédestinait Luka à un tel succès, jusqu'à cette année 2018 où il remporte quatre des plus grandes récompenses du monde du football : le Trophée de meilleur joueur de la Coupe du monde 2018 devant Mbappé, les distinctions FIFA et UEFA de meilleur joueur de l'année, et le Ballon d'or France Football.
    Mais à quoi pensait-il lors de ces matches décisifs ? Quelles relations a-t-il nouées avec ses coéquipiers stars et ses coachs, dont Zinedine Zidane avec lequel il entretient un lien privilégié ? Comment fait-il pour conserver sa détermination malgré les hauts et les bas inévitables au long d'une carrière d'athlète ? Avec beaucoup d'humilité il nous raconte son histoire et la façon dont il a affronté ses doutes pour arriver au sommet de son sport.
    Une réussite inspirante.

  • « C'était au temps où Poulidor courait, c'était au temps où la France poulidorait. Et l'adorait. C'était à la veille de l'arrivée à Paris sur le pont qui traversait la Loire et conduisait vers la gloire. La Loire qui partageait plus que jamais la France en deux : Anquetil au-dessus, Poulidor en dessous ».

    Raymond Poulidor, deuxième - déjà ! - du canton au certifi cat, doit renoncer à ses études pour aider ses parents, métayers dans la Creuse. Comme ses grands frères font du vélo, il va les imiter.
    En 1960, il passe professionnel après son service militaire, gagne Milan- San Remo et devient champion de France à Rouen sur les terres de « Maître Jacques » Anquetil, crime de lèse-majesté ! Le plus beau duel de l'histoire du cyclisme est lancé. Anquetil, fier et timide, remporte cinq Tours de France tandis que Poulidor, malchanceux mais toujours content, s'impose dans le coeur des Français. Poupou nous a quittés le 13 novembre 2019 : l'histoire s'est arrêtée mais la légende est éternelle... comme son sourire.
    La vie de Poulidor, le plus célèbre champion français de tous les temps avec Marcel Cerdan, est un véritable roman. Le voici enfi n raconté par Daniel Pautrat, le reporter aux 50 Tours de France, qui a commenté toute la carrière du champion à la radio et à la télévision, et est resté proche de lui jusqu'à la fin. Un récit généreux et touchant, en forme d'hommage, ponctué d'interviews de proches, d'amis, de personnalités.

  • "J'ai basculé en une fraction de seconde. Je suis dans l'eau. Il fait nuit noire. Je suis seule. Dans quelques instants, la mer, ma raison de vivre, va devenir mon tombeau". Le samedi 29 octobre 2011, alors qu'elle naviguait seule à bord de son voilier, Florence Arthaud tombe à l'eau, au large du cap Corse. Isolée, en pleine nuit, sans gilet de sauvetage, la navigatrice va affronter la mort pendant de longues heures.
    Elle restera en vie grâce à une série de petits miracles : une lampe frontale, un téléphone portable étanche, du réseau et sa mère qui veillait en pleine nuit. Dans ce livre confession, Florence Arthaud revient sur cet épisode tragique. Elle livre les sentiments, les pensées et les souvenirs qui l'ont accompagnée alors qu'elle se noyait en pleine mer.

  • Raide vivant

    Paul Bonhomme

    • Guerin
    • 23 Janvier 2020

    Paul Bonhomme est l'un des ténors de la nouvelle génération d'alpinistes qui allie virtuo-sité technique et vitesse. Découvert en 2018 à l'occasion d'une impressionnante série de descentes à ski sur les versants vertigineux de l'aiguille Verte, dans le massif du Mont-Blanc, on l'a vu enchaîner dans la journée 11 sommets de 4 000 mètres, près du mont Rose... Une personnalité devenue rapidement incontournable dans le milieu. Mais Paul n'est pas né de la dernière neige. Le désir d'écrire lui brûlait les mains depuis longtemps. Oui, depuis la disparition de son frère, il y a dix ans, en ski de pente raide, justement. Ces moments où la vie hésite et vacille sont la matière de son récit : une série d'éclats, brefs et intenses, qui éclairent comme un phare, révélant passions et fêlures.

  • Kobe Bryant est l'un des meilleurs joueurs de tous les temps.
    Avec ses propres mots, il détaille sa conception du sport en général et du basket en particulier. Il évoque ses sources d'inspiration, raconte comment il a surmonté la douleur pour jouer malgré ses blessures et explique d'où vient sa haine de la défaite. Il partage sa soif d'apprendre et de s'améliorer chaque jour.

    Page après page, étape par étape, Kobe Bryant décortique les rencontres qui l'ont marqué et ses plus grands face-à-face, de Michael Jordan à LeBron James.

    Riche d'une iconographie magnifique et en grande partie inédite - dont la toute première (1996) et la toute dernière (2016) photo de Kobe Bryant sous le maillot des Los Angeles Lakers -, Mamba Mentality révèle précisément le fonctionnement intérieur de l'un des athlètes les plus intelligents et les plus créatifs.

empty