Bayard

  • Nos racines juives

    Antoine Nouis

    • Bayard
    • 21 Février 2018

    « Je crois aux racines juives parce que je crois que Jésus de Nazareth est la réalisation d'une attente qui a été portée par des générations de croyants. Si Jésus n'est pas le fruit de cette attente, tout le Nouveau Testament est mensonge. » Le christianisme a vite fait de renvoyer l'ancien testament au passé, comme le brouillon du nouveau qui serait l'ultime témoignage.
    En retrouvant « nos racines juives », le bibliste Antoine Nouis nous révèle toute l'importance du premier testament, véritable fondation des évangiles.
    Plus encore : la connaissance de la tradition juive, du talmud et de la pensée rabbinique font entrer dans un formidable héritage qui vient nourrir notre pensée, notre humanité, notre foi.

  • « En ce qui me concerne, je n'ai jamais cherché de preuves de l'existence de Dieu, je n'en ai pas besoin. Mais j'ai plutôt cherché des preuves de son inexistence, je n'en ai pas trouvées ! » Poésie, inspiration et humour dominent dans la « quête enquête » menée par Marc-Alain Ouaknin.
    Il reprend ici au vol la question de l'existence de Dieu et nous fait entrer dans un dialogue entre maître et disciple où sont abordés divers sujets de connaissance à partir de points de vue étranges, dont on ne voit pas immédiatement le lien avec le sujet proposé, mais qui finalement y ramènent. Il nous introduit dans la pensée juive et le Talmud.
    Des phrases lapidaires, expressions de Sagesse, jaillissent à la faveur de la conversation. Issues de lectures modernes ou d'histoires hassidiques anciennes, elles font rebondir la pensée, tout autant que les anecdotes ou les récits imaginaires qui parsèment les réparties des interlocuteurs et qui déroutent le lecteur.
    Dieu est insaisissable. Au fil de sa lecture, le lecteur se découvre comme un pêcheur à la ligne: ce sage qui relance sans cesse l'hameçon de sa quête dans les eaux d'une patiente méditation où les images se succèdent au hasard des rencontres.

  • Qu'est-ce qu'être juif ? le judaïsme ? comment étudie-t-on encore aujourd'hui le Talmud ? ses relations avec la culture contemporaine ? Clémence Boulouque, romancière, journaliste, est passionnée d'études juives. Elle rencontre, dans ce livre, un des plus célèbres savants contemporains, spécialiste du Talmud et de l'histoire juive : Daniel Boyarin. Ensemble, ils retracent son itinéraire, depuis sa naissance et son enfance parmi des éleveurs de poulets, dans le New Jersey, ses études en Israël, sa passion pour le Talmud, ses engagements politiques à gauche, jusqu'à ses thèses originales et controversées sur la formation en miroir du judaïsme et du christianisme, l'enseignement de Jésus, le sionisme, la question féministe, etc. Boyarin révèle dans ces entretiens sa vision du Talmud : dialogique, ironique, ouverte. "Si je devais citer un texte de la littérature occidentale qui ressemble au Talmud, je dirais Rabelais."

  • Le père Marie-Benoît (1895-1990), prêtre capucin, agit dès 1940 à Marseille en faveur des familles juives. Faux papiers, faux certificats de baptême, filières clandestines pour fuir en Espagne ou en Suisse. Il permet l'évasion et le sauvetage de milliers de Juifs. Rapidement soupçonné par la Gestapo, il trouve refuge à Rome, au Vatican, où il poursuit et intensifie son action, en créant une impressionnante organisation internationale d'aide aux familles juives persécutées. Il agit souvent en s'opposant à l'Institution romaine et à Pie XII qui ne fit rien, malgré ses demandes, pour l'aider.
    Au mémorial des héros et des martyrs de la Shoah, il sera placé parmi les premiers Justes.
    Le livre de Susan Zuccotti retrace non seulement l'extraordinaire destin de cet homme de foi, de courage et d'abnégation, mais décrit aussi de façon inédite la coopération européenne tant en Allemagne qu'en France ou en Italie qui contribua à sauver de nombreux Juifs de l'Holocauste.
    « En s'appuyant sur de nombreuses archives et ses propres entretiens avec le Père Marie-Benoît et ceux qu'il a pu sauver, Susan Zuccotti nous offre le premier portrait de celui qu'on appela « le Père des Juifs », dans un livre non seulement historiquement majeur mais haletant de bout en bout. » (Publishers Weekly)

  • Aux origines d'israel

    • Bayard
    • 21 Avril 2005

    La Bible raconte les origines et les tribulations du peuple d'Israël.
    Depuis l'Exode et la sortie d'Egypte sous la conduite de Moïse jusqu'à la conquête de la Terre promise... Certains historiens et archéologues du Proche-Orient ont mis en cause la réalité de l'Israël ancien tel que le décrit la Bible. Qui étaient les premiers Israélites ? et d'où venaient-ils ? Pour William Dever, les premiers Israélites ont constitué un groupe dissident parmi les Cananéens. Fédérés autour de nouvelles valeurs communautaires, ils ont créé leurs propres mythes fondateurs.
    Brossant une magistrale synthèse des découvertes archéologiques depuis plus d'un siècle, l'auteur confronte les différentes thèses en présence. Combattant les " minimalistes " pour qui la littérature biblique relève de " la pieuse propagande ", ou les conservateurs réfutant les conclusions de l'archéologie moderne de la Palestine pour laquelle il n'y a aucune preuve tangible d'une conquête de la terre, ou encore les fondamentalistes qui considèrent les Ecritures comme vérité inattaquable.
    Quelle valeur historique accorder aux récits bibliques ? Cananéens et Israélites partageaient une même origine, sur cette même terre que les Romains appelleront tardivement Palestine. William Dever rappelle utilement que la Bible n'est pas toujours en contradiction avec l'histoire et l'archéologie, et que nous devons nous méfier de toute projection de notre situation contemporaine. " Probablement l'enquête la plus fiable sur les origines d'Israël.
    " Times Literary Supplément.

  • La Bible hébraïque en 54 épisodes Nouv.

    Éliette et Armand Abécassis nous invitent dans ce livre à relire toute la sagesse des principaux épisodes des premiers livres de la Bible hébraïque. Armand Abécassis n'a cessé durant sa vie de commenter ces textes dans le monde entier, et à en transmettre le sens. Cet ouvrage est écrit avec sa fille, Eliette Abécassis : le récit de la romancière fait écho au commentaire du penseur et talmudiste. Cette synthèse tout à fait inédite met en évidence pour chacun des 54 épisodes le message que la Bible peut nous apporter aujourd'hui, dans notre monde en pleine quête spirituelle. Un message pour chaque épisode, même ceux qui semblent les plus indéchiffrables. Voici donc la Bible revisitée dans un livre étonnant par sa pertinence et son actualité, écrit dans un langage pédagogique, accessible à tous. Chaque commentaire de la paracha (cette section de la Torah - les cinq premiers livres de la Bible hébraïque - lue chaque semaine) pose en effet des questions liées à nos vies, à nos doutes, à nos aspirations.

  • L'enjeu de l'ouvrage est de modifier considérablement la perception du judaïsme antique (avant le Ier siècle de notre ère). Pour l'auteur, le " judaïsme " apparaît alors comme une religion plus " jeune " que le christianisme qui s'est formé au Ier siècle de l'ère commune.
    Idel exhume des sources jusqu'alors inconnues, à partir des travaux de G. Scholem, sur la kabbale et la mystique juive. Il montre l'importance des " techniques " mystiques dans la compréhension de la mystique juive, et aussi de certains aspects de la littérature mystique dans quelques-unes des grandes religions..

  • Violence et monothéisme

    Assmann-J

    • Bayard
    • 9 Avril 2009

    Les parutions de Moïse l'Egyptien et du Prix du monothéisme ont soulevé de nombreux débats. J. Assman s'attachait à décrire avec précision l'intolérance consubstantielle dans l'histoire des origines du monothéisme. Il revenait sur des idées reçues, l'opposition monothéisme/polythéisme, et montrait en quoi le monothéisme était un concept de longue durée dans l'histoire. Dans ce nouveau livre l'auteur répond à ses contradicteurs et résume admirablement ses thèses très actuelles sur le rapport entre l'exclusivité monothéiste et le langage de la violence. Jan Assmann propose une réflexion contemporaine très stimulante sur le monothéisme, cruciale aujourd'hui pour comprendre le devenir des religions monothéistes. Ce livre se veut en même temps un plaidoyer en faveur des recherches historiques sur la naissance des religions.
    />

empty