Rien ne vaut la douceur du foyer

À propos

Elle s'était jurée de ne jamais revenir à Mendham. De ne jamais revoir la maison où sa mère était morte, où elle l'avait tuée. Bien sûr, elle n'était qu'une enfant, bien sûr, c'était un accident, mais pour beaucoup, Liza Barton était une criminelle. Les années ont passé. Liza, devenue Celia, mère d'un petit garçon, connaît enfin le bonheur. Jusqu'au jour où Alex, son mari, à qui elle n'a jamais rien dit, lui fait une surprise en lui offrant une maison dans le New Jersey... Mendham, la maison de son enfance. En guise de bienvenue, ils trouvent cette inscription, en lettres rouge sang : « Danger ! » Quelqu'un connaît la véritable identité de Celia et tente de lui faire endosser un nouveau crime. Tandis qu'elle essaie désespérément de prouver son innocence, le vrai tueur, dans l'ombre, guette ses proies... Un suspense à la mécanique implacable dont Mary Higgins Clark a le secret. Attention, danger ! Vous allez frémir jusqu'au mot Fin !


Rayons : Policier & Thriller > Policier


  • Auteur(s)

    Mary Higgins Clark

  • Éditeur

    Albin Michel

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    18/05/2005

  • Collection

    Special Suspense

  • EAN

    9782226159786

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    460 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    625 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mary Higgins Clark

D'abord secrétaire puis hôtesse de l'air, ce n'est qu'au décès de son mari que Mary Higgins Clark se lance dans la rédaction de scripts pour la radio. Son premier ouvrage est une biographie de George Washington. Elle décide ensuite d'écrire un roman à suspense, La Maison du guet, son premier best-seller. Encouragée par ce succès, elle continue à écrire tout en s'occupant de ses enfants. En 1980, elle reçoit le Grand prix de littérature policière pour La Nuit du renard. Mary Higgins Clark a écrit alors un roman par an, toujours accueilli avec le même succès par le public. Mary Higgins Clark est morte le 31 janvier 2020 à 92 ans.

empty