Le livre des prénoms bibliques et hébraïques (édition 2017)

Le livre des prénoms bibliques et hébraïques (édition 2017)

À propos

Jean, Marie, Jacques, Daniel, Anne... Des dizaines de prénoms parmi les plus courants puisent leurs racines dans l'histoire biblique. Des centaines d'autres, aux sonorités merveilleuses, sont issus des grands textes de la tradition juive ou témoignent du renouveau de l'hébreu en Israël : noms de fleurs, d'animaux, de pierres précieuses, de grands personnages... Le rabbin Marc-Alain Ouaknin et Dory Rotnemer en ont étudié plus de 1500. Ils sont ici répertoriés, accompagnés de tous les éléments nécessaires à la compréhension de leur sens profond. Mais ce livre n'a pas seulement pour but de faire découvrir l'origine d'un prénom ou d'en choisir un pour son enfant. A la lumière des mille richesses de la langue hébraïque, il nous introduit aussi dans une philosophie du nom, enracinée dans une tradition qui a déclaré absolument imprononçable le Nom suprême, YHWH par lequel Dieu s'est révélé à Moïse. Edition avec nouvelle couverture.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Religion & Esotérisme > Judaïsme > Judaïsme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le judaïsme

  • EAN

    9782226327024

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    440 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    362 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Marc-Alain Ouaknin

Marc-Alain Ouaknin, docteur en philosophie, professeur des universités (Associate Professor de l'université Bar-Ilan en Israël), a suivi des études rabbiniques.ÿSon œuvre, au croisement de la théologie, de la philosophie et de la psychanalyse, met en dialogue la littérature et la pensée contemporaines avec les textes de la Bible, du Midrach, du Talmud, de la Kabbale et du hassidisme.ÿIl collabore au Journal Tenoua et présente l'émission Talmudiques sur France Culture.ÿIl participe au cycle de commentaires de la Paracha de la semaine sur le site Akadem.

empty