Ne pleure pas ma belle

À propos

La jeune et ravissante Elizabeth Lange est hantée par la mort tragique de sa soeur, une star de l'écran et de la scène, tombée de la terrasse de son appartement à New York dans des circonstances pour le moins mystérieuses. A-t-elle été assassinée par son amant, l'irrésistible magnat des affaires Ted Winters, lui-même en proie à des tourments secrets ? S'est-elle suicidée ? Mais pourquoi Leila aurait-elle voulu se supprimer alors qu'elle était heureuse et au sommet de sa gloire ? Quelqu'un d'autre l'aurait-il tuée - mais qui pourrait en vouloir à une jeune femme aimée et admirée oe Minée par le chagrin, Elizabeth est invitée par la baronne Minna von Schreiber, sa plus vieille amie, à venir se reposer dans le luxueux institut de remise en forme de Cypress Point, en Californie. Mais au lieu d'y trouver le calme et la détente, elle va être confrontée non seulement à Ted, mais aux meilleurs amis de sa soeur qui ont tous un motif pour l'avoir tuée...
Depuis La Nuit du renard, les livres de Mary Higgins Clark sont tous de haletants thrillers, tous des best-sellers et Ne pleure pas ma belle est un de ses plus réussis.


Rayons : Policier & Thriller > Thriller


  • Auteur(s)

    Mary Higgins Clark

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    15/11/1990

  • EAN

    9782253054740

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    150 g

  • Support principal

    Poche

Mary Higgins Clark

D'abord secrétaire puis hôtesse de l'air, ce n'est qu'au décès de son mari que Mary Higgins Clark se lance dans la rédaction de scripts pour la radio. Son premier ouvrage est une biographie de George Washington. Elle décide ensuite d'écrire un roman à suspense, La Maison du guet, son premier best-seller. Encouragée par ce succès, elle continue à écrire tout en s'occupant de ses enfants. En 1980, elle reçoit le Grand prix de littérature policière pour La Nuit du renard. Mary Higgins Clark a écrit alors un roman par an, toujours accueilli avec le même succès par le public. Mary Higgins Clark est morte le 31 janvier 2020 à 92 ans.

empty