Meurtre à Cape Cod

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par ANNE DAMOUR

À propos

Voici un recueil qui nous offre un riche aperçu de tout le talent de nouvelliste de Mary Higgins Clark, du Passager clandestin, sa toute première nouvelle publiée en 1956, en passant par Meurtre à Cape Cod, où l'on retrouve ses célèbres héros Willy et Alvirah, jusqu'à La mort porte un masque de beauté, texte inédit et point d'orgue l'ouvrage. L'écrivaine en avait commencé puis abandonné l'écriture en 1974 au profit de La Maison du guet, thriller qui avait alors lancé sa carrière. Il lui aura fallu près de quarante ans pour achever cette plongée spectaculaire dans le monde de la haute couture, aussi éblouissant que redoutable, dans le New York des années 1970.Trahisons, cupidité, rivalités familiales et amoureuses... autant de thèmes chers à la reine incontestée du suspense et qui font la trame de ces récits ciselés et haletants, à la hauteur de ses plus grands romans.Ce recueil ne décevra pas les admirateurs de Mary Higgins Clark. Version Femina.Tous les titres de Mary Higgins Clark sont au Livre de Poche.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Damour.


Rayons : Policier & Thriller > Thriller


  • Auteur(s)

    Mary Higgins Clark

  • Traducteur

    ANNE DAMOUR

  • Éditeur

    LE LIVRE DE POCHE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    28/09/2022

  • Collection

    Le Livre De Poche Policier/thriller

  • EAN

    9782253195559

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    208 g

  • Support principal

    Poche

Mary Higgins Clark

D'abord secrétaire puis hôtesse de l'air, ce n'est qu'au décès de son mari que Mary Higgins Clark se lance dans la rédaction de scripts pour la radio. Son premier ouvrage est une biographie de George Washington. Elle décide ensuite d'écrire un roman à suspense, La Maison du guet, son premier best-seller. Encouragée par ce succès, elle continue à écrire tout en s'occupant de ses enfants. En 1980, elle reçoit le Grand prix de littérature policière pour La Nuit du renard. Mary Higgins Clark a écrit alors un roman par an, toujours accueilli avec le même succès par le public. Mary Higgins Clark est morte le 31 janvier 2020 à 92 ans.

empty