écrits clandestins de Sainte-Hélène

écrits clandestins de Sainte-Hélène (préface de Pierre Branda)

À propos

Quand le prisonnier le plus gardé de l'histoire réussit l'incroyable exploit de publier sous anonymat trois manuscrits en Angleterre, se jouant de ses geôliers de la plus belle des manières.

1816. À Londres, le docteur Warden, chirurgien du navire qui convoya l'Empereur jusqu'à Sainte-Hélène, publie des lettres sur ses prétendues conversations avec lui. Grand succès. Napoléon comprend le parti qu'il peut en tirer. Le voici qui, en 1817-1818, rédige clandestinement et fait paraître en anglais trois écrits successifs - les Lettres du Cap, les Lettres d'un capitaine de bateau, enfin le Manuscrit de l'île d'Elbe -, chez le même éditeur londonien, à la barbe du gouverneur Hudson Lowe et du cabinet britannique qui ne surent jamais par quelles complicités ces textes étaient parvenus en Angleterre. L'écho fut retentissant, mais jamais le nom du véritable auteur ne fut découvert avant sa mort en 1821.
Changeant de style d'un livre à l'autre, Napoléon traite successivement d'épisodes de son épopée, des conditions de sa détention et du caractère imprescriptible de la légitimité impériale, et révèle son génie exceptionnel de la communication sur le seul champ de bataille qui lui demeurait, celui de l'opinion. Il en sortit une dernière fois vainqueur. Ces textes largement oubliés retrouvent vie et signification grâce à l'édition établie par Pierre Branda dans ce nouveau volume de la « Bibliothèque de Sainte-Hélène », fondée et dirigée par Thierry Lentz.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782262096069

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    296 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    14.6 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    475 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty