Human psycho : comment l'humanité est devenue l'espèce la plus dangereuse de la planète

À propos

Comment l'humanité est devenue l'espèce la plus dangereuse pour la planète ? Dans son nouvel essai, Sébastien Bohler émet une hypothèse iconoclaste : à son échelle, l'humanité serait atteinte de psychopathie.
Pourquoi l'humanité ne réussit pas à mettre un terme à son pouvoir de destruction ? Dérèglement climatique, hausse des températures, montée des eaux, pandémies... nous allons droit à la catastrophe et nos efforts individuels n'y changent rien. Dans Human Psycho, Sébastien Bohler éclaire les raisons de cette situation. L'humanité possède les traits caractéristiques d'un psychopathe : sentiment de supériorité, tendance à exploiter les autres, absence d'empathie, non-prise en considération des conséquences de ses actes. Si l'on veut trouver une porte de sortie et éviter la catastrophe, il faut soigner cette humanité malade de toute urgence.

Également chez Pocket :
Le Bug humain et
Où est le sens ?


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Vie quotidienne & Bien-être > Bien-être > Développement personnel


  • Auteur(s)

    Sébastien Bohler

  • Éditeur

    Pocket

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    19/01/2023

  • Collection

    Pocket Evolution

  • EAN

    9782266329156

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    134 g

  • Support principal

    Poche

Sébastien Bohler

  • Naissance : 1-1-1970
  • Age : 54 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Sébastien Bohler est journaliste scientifique pour la revue Cerveau & Psycho et chroniqueur de
l'émission "La tête au carré" sur France Inter et sur le site arretsurimages.net. Ancien élève
de l'École Polytechnique, docteur en neurobiologie, il décrypte nos comportements en
s'appuyant sur des études de psychologues et neurobiologistes. Il a publié en 2007 aux
éditions Aubanel La Chimie de nos émotions, depuis réimprimé.

empty