Gabriele Basilico

Gabriele Basilico (introduction de Roberta Valtorta ; entretien entre Giovanna Calvenzi et Christian Caujolle)

À propos

Né à Milan en 1944, Gabriele Basilico poursuit jusqu'en 1973 des études d'architecture et obtient son diplôme d'État. Dans le cadre d'une longue recherche sur l'espace urbain industriel de Milan, Basilico commence à photographier la ville et ses territoires, imposant rapidement son style et l'originalité de sa démarche. En 1984, il est invité à participer à la fameuse Mission photographique de la Datar, grande campagne sur la transformation du paysage, initiée par le gouvernement français. Ces campagnes photographiques qu'il développera ultérieurement dans le monde entier sont exemplaires de l'approche et de la méthode de Basilico. Elles proposent et combinent une exploration minutieuse des espaces publics, des villes et des paysages, et une interrogation approfondie sur les mutations subies ou choisies qui transforment en permanence ces lieux. L'Expérience des lieux, titre d'un premier livre rétrospectif publié en 1994, désigne au plus précis la dimension phénoménologique de l'entreprise photographique de Basilico. Quels que soient la ville ou le paysage abordés, il s'attache d'abord à «ordonner» l'élément observé ; il en décrypte les lignes de force, les symétries, attentif à chaque détail autant qu'à l'agencement général des formes. Mais ce que parvient également à saisir le photographe relève d'un type d'identité territoriale qui fait place à l'histoire et à la mémoire d'un lieu. Décrivant l'univers photographique de Gabriele Basilico, l'historien d'art Achille Bonito Oliva évoque très justement «une iconopolis, véritable cité pelliculaire d'architectures figurées, capables de représenter leur propre condition urbaine et, en même temps, d'occulter tout état psychologique». Authentique outil de connaissance et d'appréhension du monde, la photographie de Gabriele Basilico se lit aussi comme une étonnante poétique du regard... Chaque vue de façade d'immeuble, de maison ou d'usine est perçue dans la singularité d'un portrait ou la délicatesse d'une nature morte.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie

  • EAN

    9782330032944

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Gabrièle Basilico

  • Naissance : 1-1-1944
  • Décès :1-1-2013 (Mort il y a 7 ans à l'âge de 69 ans)
  • Pays : Italie
  • Langue : Italien

Gabriele Basilico (Milan, 1944-2013) est considéré comme un des maîtres de la photographie contemporaine. Après un diplôme d'architecte en 1973, il dédie sa vie à la photographie. Les mutations du paysage actuel, la forme et l'identité urbanistique sont autant de champs de recherches privilégiés. « Milano ritratti di fabbriche » (1978-1980) est son premier travail consacré aux espaces périphériques industriels. En 1984-1985, il prend part à la Mission Photographique de la DATAR, projet mis en place par le gouvernement français et confié à un groupe de photographes internationaux dans le but de représenter la transformation du paysage rural national. En 1991, il couvre une mission à Beyrouth, alors dévastée par quinze années de guerre civile. Basilico a été honoré de nombreux prix et ses ?uvres sont exposées au sein de prestigieuses collections privées et publiques, en Italie et dans le monde entier. Durant sa carrière, il aura publié près de soixante ouvrages issus de ses propres travaux.

empty