Segments T.1 ; Lexipolis

Segments T.1 ; Lexipolis

(Scénariste), (Dessinateur)

À propos

"Il y avait ce foutu film dont je n'avais pas vu la fin...
Et puis tout s'est enchaîné. Le test de personnalité truqué, mon affectation sur Néo-Sparte plutôt que sur le Segment de la jouissance, ma condamnation à quarante années de vieillissement artificiel, le sublime Jezréel et cette galaxie agonisante que nous seuls pouvions sauver de la folie des immortels. Nous avons retrouvé la planète la planète perdue où tout à commencé. Nous allions découvrir comment les sept guides de l'Univers étaient devenus éternels.
Il ne tenait qu'à nous de préserver l'humanité tout entière. Et puis..." - Loth Lungren, 2814 E G.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction

  • EAN

    9782723473729

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Poids

    582 g

  • Série

    segments

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Richard Malka

Ardent défenseur de la liberté d'expression, avocat spécialiste du droit de la presse récemment intervenu dans de nombreux procès emblématiques (les caricatures de Mahomet, le film sur le terroriste Carlos .), défenseur de groupes de presse et d'édition ("Charlie Hebdo", "Métro", "Entrevue", le Cherche Midi, Tony Comiti, NRJ.) ainsi que de nombreux journalistes, référent habituel de nombreux médias sur ces problématiques, Richard Malka, continue, à 41 ans, de se consacrer à ses deux métiers.Après le succès de La Face Karchée de Sarkozy (plus de 200.000 exemplaires vendus) et de ses suites, et de la saga judiciaire L'Ordre de Cicéron il signe avec La Pire Espèce son onzième scénario de bande dessinée, manifestement inspiré des nombreux combats auxquels il a pris part et constituant certainement son ?uvre la plus personnelle et la plus politique.

Juan Giménez

1943 : Naissance le 26 novembre de Juan Gimenez à Mendoza, en Argentine.
Après avoir suivi des cours de mécanique de précision et de dessinateur industriel dans son pays, puis de dessin tout court à l'Académie des Beaux-Arts de Barcelone, il se dirige d'un pas enfin décidé vers la bande dessinée: dès seize ans, Gimenez publiait ses histoires dans la presse de son pays mais, récession économique oblige, avait un temps changé son pinceau d'épaule. De retour chez lui, il entame alors une collaboration suivie avec les deux plus importants éditeurs argentins: Colomba et Record.

1970 : Gimenez revient, pour s'y installer cette fois, sur la Costa Brava espagnole.

1979 : Après l'Italie (dans Lancio Story et Skorpio) et l'Espagne (dans le magazine 1984), la France. Glénat publie son premier album en français, sur un scénario de Barreiro, L'Étoile noire. Suivront (chez Glénat, Dargaud, Bagheera et Albin Michel, histoire de voir du pays éditorial) La Véritable Histoire de Léo Roa, Mutante, Le Quatrième Pouvoir, Le Regard de l'Apocalypse et Titania.

1981 : Il participe aux côtés d'Harry Canon à un épisode de Métal Hurlant, le film.

Juan Gimenez est plébiscité par les lecteurs de 1984 et Comix (une autre revue espagnole) qui, par sondage, en font le meilleur dessinateur en 1983, 1984, 1985 et 1990.

1990 : Il reçoit le Gaudi du meilleur dessinateur à la Feria Internacional del Comics de Barcelone.

1992- 2002 : Juan Gimenez rencontre Alexandro Jodorowsky, dont il admire le travail, avec Moebius notamment, depuis des années. Pour lui, Gimenez pose ses valises : avec la Caste des Méta-Barons, il s'engage pour la première fois dans une série au long cours, en collaboration avec un scénariste, le tout chez un seul éditeur. Huit épisodes ont vu le jour, ainsi qu'un hors série, La Maison des ancêtres.

Gimenez demeure un illustrateur très demandé. On peut voir son travail sur des couvertures de roman, des pochettes de disque, et même dans des jeux vidéo dont il a réalisé la conception graphique. Il sera sans doute plus difficile de découvrir les story-boards qu'il dessine régulièrement pour le cinéma.

2004 à 2008 : Parution de la série Le Quatrième pouvoir, en quatre volumes, dont il réalise scénario et dessin.

2020 : Juan Gimenez décède, victime de la pandémie de coronavirus.

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2 3 4
empty