10 CV ; dix chevaux-vapeur 10 CV ; dix chevaux-vapeur
10 CV ; dix chevaux-vapeur 10 CV ; dix chevaux-vapeur

10 CV ; dix chevaux-vapeur

Traduction MADELEINE ETARD  - Langue d'origine : RUSSE

À propos

Dix chevaux-vapeur n'est pas seulement une attaque contre la déshumanisation du travail à la chaîne chez Citröen et l'exploitation du tiers-monde (plantations de caoutchouc), c'est une réflexion sur l'avènement de l'automobile, le règne de la vitesse imbécile. La voiture, écrit Ehrenbourg, « déchiquette la chair, aveugle les yeux, ronge les poumons, fait perdre la raison. Enfin, la voilà qui s'échappe par une porte pour entrer dans le monde. Sur l'heure, elle débarrasse son pseudo-propriétaire de l'archaïque repos. Le lilas se fane. (...) L'automobile, laconiquement, écrase les piétons. (...) On ne l'accuse de rien. Sa conscience est aussi pure que celle de M. Citroën. Elle n'accomplit que sa mission : elle est appelée à exterminer les hommes. »

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782889550098

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    20.1 cm

  • Largeur

    12.1 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty