J'avais 15 ans ; vivre, survivre, revivre ; le récit inspirant d'une vie après Auschwitz J'avais 15 ans ; vivre, survivre, revivre ; le récit inspirant d'une vie après Auschwitz
J'avais 15 ans ; vivre, survivre, revivre ; le récit inspirant d'une vie après Auschwitz J'avais 15 ans ; vivre, survivre, revivre ; le récit inspirant d'une vie après Auschwitz

J'avais 15 ans ; vivre, survivre, revivre ; le récit inspirant d'une vie après Auschwitz

À propos

Août 1944. Après une enfance heureuse en Pologne, Élie Buzyn subit l'indicible : la déportation, l'assassinat des siens, Auschwitz puis la marche de la mort jusqu'à Buchenwald. Il a 15 ans.

Le camp est libéré le 11 avril 1945. Comment, alors, retourner à la vie ? Porté par les voix du passé, il reconstruit ailleurs ce qui a été détruit. Étrange périple de Buchenwald à la France, en passant par la Palestine et l'Algérie, étrange voyage de la mort à la vie.

Devenu chirurgien-orthopédiste, il s'engage auprès des laissés-pour-compte et de ceux que les nazis avaient voulu éliminer : témoins de Jéhovah, malades psychiatriques, personnes âgées... Un jour, il comprend qu'il est temps de témoigner.

De l'ombre à la lumière, du silence à la parole, un chemin de vie unique retracé avec Etty Buzyn, son épouse, écrivain et psychanalyste.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages > Catastrophe / Guerre / Dictature

  • EAN

    9791092928730

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    267 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Elie Buzyn

Né à Lodz (Pologne) en 1929, Élie Buzyn est un des seuls enfants survivant d'Auschwitz. Devenu chirurgien-orthopédique, il est devenu, après 50 ans de silence, un des derniers grands témoins de la Shoah. Chevalier de la Légion d'honneur et commandeur des Palmes académiques, il a notamment témoigné à l'ONU et dans les plus grandes universités. Pour que son vécu ne s'efface pas après lui, il se consacre désormais à transmettre et léguer la mémoire des victimes de la Shoah.

empty